mars 20

Lâcher-prise sur la colère … (chapitre 18)

Print Friendly, PDF & Email
Partages

Dans le chapitre précédent, vous avez appris la nécessité de revisiter vos émotions, et vous avez vu aussi comment dissoudre vos émotions négatives.
Aujourd’hui et dans les chapitres suivants, je vous propose d’analyser les principales émotions, et tout particulièrement celles qui ne vous sont pas agréables telle que la colère la culpabilité, l’envie etc.
Pour ce soir, voici donc la colère sous toutes ses formes.

Bonne lecture

1°- Qu’est-ce que la colère ?

Lâcher-prise sur la colère ... (chapitre 18)

La colère est une émotion qui vous indique votre insatisfaction.

Elle vous signale que quelque chose ne va pas.

Vous êtes perturbés, mal à l’aise.

Vous devenez agressifs, tendus.

2°-Comment se manifeste la colère

Lâcher-prise sur la colère ... (chapitre 18)Le comportement colérique peut aller su simple agacement jusqu’au coup de pied dans la porte. Plus la colère est contenue, plus son expression est forte lorsqu’elle sort.

La colère est assez primitive.

Lorsque vous laissez exploser votre colère, vous avez du mal à vous contrôler : elle est difficile à maîtriser.

La folie peut aisément vous gagner.

Vous pouvez vous laisser emporter par la colère et faire n’importe quoi.

La colère démarre avec des signes annonciateurs comme l’anxiété ou l’impatience : vous savez que quelque chose vous contrarie.

Si vous ne faîtes rien pour y mettre un terme, vous devenez sensible aux événements qui généralement vous laissent indifférents.
Une situation (de trop) va déclencher la colère.

En explosant, vous montrez que vous avez perdu le contrôle, et de ce fait, vous vous sentez encore plus vulnérables.

 3°- Après quoi vous mettez-vous en colère ?

Lâcher-prise sur la colère ... (chapitre 18)La colère est rarement dirigée contre ce qui l’a provoquée.

Votre colère est en fait dirigée contre vous-même.

Quelque chose vous contrarie.

Vous vous sentez impuissant.

Mais la colère peut aussi être dirigée contre une personne comme un parent autoritaire ou blessant par exemple. 

4°- Décelez à temps ce qui vous déplaît

Lâcher-prise sur la colère ... (chapitre 18)Pour éviter de vous mettre en colère, il faut prendre conscience que quelque chose ne vous satisfait pas et y remédier.

Avec un peu d’entraînement, vous pouvez aisément y parvenir.

Pour cela, il faut prêter attention à ce que vous ressentez en arrière plan.

La colère doit s’exprimer à un moment donné pour que la situation reste viable.

Il vaut mieux essayer d’y voir clair dès que quelque chose vous agace. Il faut s’efforcer de comprendre ce qui vous arrive pour pouvoir y remédier. 

5°- Mettez des mots

Lâcher-prise sur la colère ... (chapitre 18)Pour comprendre ce qui a déclenché votre colère, il faut nommer les choses, en évitant de vous identifier à la colère.

Ne dites pas « je suis en colère » mais plutôt

« Je ressens de la colère » tout simplement parce que vous n’êtes pas la colère.

Donc, vous pouvez par exemple dire « je ressens de la colère parce que je n’arrive pas à gagner correctement ma vie ».

A partir de là, il faut vous interroger : « que puis-je faire pour gagner correctement ma vie ? »

Cela permet d’agir dans la bonne direction. 

En résumé : 

  •  Un signal

    La colère vous permet de constater que vous ne parvenez pas à obtenir ce que vous voulez.

  • Exprimez votre colère

    Si vous n’exprimez pas votre colère, vous risquez de vous rendre malade. Vous pouvez alors alimenter des sentiments de rancune et de frustration. Il faut que la colère puisse sortir. Plus vous contenez votre colère, plus vous aurez du mal à contrôler son expression.

  • Reconnaissez votre colère

    Lorsque la colère s’exprime, il faut la considérer comme telle. Vous ressentez de la colère, soit !
    Cette prise de conscience va vous permettre de clarifier votre situation. Pourquoi ressentez-vous de la colère ?

    Qu’est-ce qui a bien pu déclencher cette émotion ?

    Remontez le fil du temps pour arriver à la source de la colère.

  • Transformez votre colère

    La colère vous sert de guide. Il faut être à son écoute et avoir le réflexe de chercher ce qui l’a créée. Ainsi vous serez en mesure de mettre à profit son existence. Vous trouverez des solutions satisfaisantes et pourrez obtenir des changements heureux..

Inspiré de : « Les dossiers de psycho et DP »

Dans le prochain chapitre, vous découvrirez l’envie sous un autre angle ….

Douce journée à vous  !

Coeurdialement

www.quanta-la-vie.com

Valérie Madej

www.douleur-emotion.com (traitement des douleurs liées à la maladie)


PS : Je réalise actuellement une enquête qui concerne les personnes atteintes de douleurs physiques et/ou émotionnelles, ponctuelles ou chroniques.

Si vous êtes dans ce cas, merci de bien vouloir prendre un peu de temps pour répondre à quelques questions en cliquant ici


Partages
Rendez-vous sur Hellocoton !

Étiquettes :
quanta-la-vie Copyright © 2013. All rights reserved.

Ecrit 20 mars 2015 par Valerie Madej dans la catégorie "Lâcher-prise

2 COMMENTS :

  1. By Natacha on

    bonjour Valerie

    Il est super votre article merci ! Il ne pouvait pas être plus clair

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.