mars 22

La manipulation – Leçon 7 : Incertitude, peur et manipulation

Print Friendly, PDF & Email
Partages

Lors du dernier article, nous avons l’importance de l’estime de soi pour se protéger de la manipulation. Nous avons vu qu’il ne sert à rien de se comparer à des modèles qui ne nous correspondent pas. La mauvaise estime de soi donne un levier puissant pour un manipulateur malsain. Nous allons voir maintenant un autre levier non moins puissant : l’incertitude et la peur qui en découle.

L’INCERTITUDE : UN FACTEUR A NE PAS NÉGLIGER

Vivre-avec-incertitudeIl existe des situations dans lesquelles la manipulation est plus efficace que dans d’autres. Des situations où nos facultés de réflexion et de clairvoyance sont moins aiguisées, où nous sommes prêts à accepter tout et n’importe quoi, où nous sommes plus fragiles.
Cette condition vous l’aurez deviné, c’est l’incertitude.

En effet, l’incertitude est souvent le premier pas qui mène vers la peur et la peur est, comme nous l’avons vu précédemment, une puissante alliée pour qui veut manipuler autrui.

Evidemment, nous ne parlons pas de la peur ressentie quand on pointe un revolver sur votre tempe (là ce n’est plus de la manipulation mais de l’intimidation voire de la franche menace), mais celle plus insidieuse, plus obsédante comme la peur d’être licenciée, ou celle de se retrouver seule par exemple.

Car nous ne raisonnons plus de la même façon quand nous sommes confrontés à ce genre de situations et il est alors facile, pour quelqu’un de mal intentionné, d’en profiter à ses dépends.

LA RANÇON DE LA PEUR

L’inconnu, c’est à dire ce que l’on n’arrive pas à imaginer, toucher et/ou contrôler, engendre un sentiment d’angoisse et d’anxiété, bref de peur. Et la peur a ceci de particulier qu’elle fait appel à des leviers inconscients très puissants qui vont dicter nos comportements de façon très caractéristique.

Peur-de-lechec-confiance-en-soi-424x218En effet, la peur paralyse la plupart des processus logiques et créatifs de notre cerveau et nous renvoie à l’utilisation de comportements automatiques et « primaires » : la fuite, l’attaque, la soumission….
De plus, une personne apeurée n’aura qu’une chose en tête, qui primera sur toutes les autres : se rassurer, quel qu’en soit le prix….

La manipulation devient alors très simple et elle peut jouer sur 2 tableaux.
Premièrement, le manipulateur peut créer un sentiment d’angoisse chez sa victime, parce qu’il sait qu’elle va réagir d’une certaine façon, qu’il aura prévue et ainsi, répondre à ses attentes.

Deuxièmement, le manipulateur peut créer une situation angoissante pour sa victime, pour ensuite se révéler comme « le sauveur« , afin d’avoir une meilleure emprise sur sa cible reconnaissante.
Il suffit alors d’apporter à la personne en plein désarroi un peu de réassurance et de réconfort pour qu’elle soit malléable à loisir….

Le manipulateur peut alors proposer quelque chose, qui sera perçue comme « une solution miracle » que sa victime n’aurait peut-être pas accepté en temps normal.

La plupart des entreprises qui vendent des alarmes ou des assurances jouent sur ce principe (et certains politiciens aussi d’ailleurs) : elles font peur à leurs clients (ou à la population) en jouant sur certaines cordes sensibles (« et si votre femme ou votre fils se faisait attaquer par un cambrioleur dans votre maison ?« ), pour ensuite leur proposer un système d’alarme complet pour la modique somme de X euros (ou en votant pour X ).

FAIRE COMME ON NOUS LE DEMANDE

communication-face-incertitude-web2comQuand nous sommes momentanément incertains de nos choix ou de nos positions, nous avons très souvent tendance à nous référer aux autres et ce, pour une bonne raison et que nous avons abordé dans les articles précédents : notre besoin de faire comme les autres (besoin d’appartenance).
Nous calquons alors notre attitude en fonction de celle du plus grand nombre car nous pensons, souvent à juste titre, que c’est la bonne attitude. Et de fait, cela nous sert la plupart du temps.
En effet, si vous vous sentez vulnérable par rapport à un groupe de personnes que vous ne connaissez pas, en imitant l’attitude du groupe vous aurez des chances d’être adopté plus facilement. Outre le groupe, il est aussi possible de nous rassurer en imitant ou en suivant les conseils d’une personne qui nous paraît particulièrement intelligente ou compétente pour vous aider.
Mais cette personne peut alors très bien, profiter de notre faiblesse et donner de mauvais conseils de façon consciente pour arriver à ses fins (comme par exemple l’éviction d’un rival potentiel, en amour ou au travail)

QUAND LA PEUR S’INVITE DANS LA POLITIQUE.

Evidemment, les mécanismes que nous avons décrits plus haut sont largement connus par les professionnels de la manipulation et de l’influence : la peur, le doute ou encore l’inquiétude que chacun de nous peut éprouver sont largement utilisés pour nous manipuler.

D’ailleurs, la revue « Science » a publié en 2008 les résultats d’une étude très sérieuse, montrant que nos inclinaisons politiques seraient, en partie, conditionnées par notre propension à avoir peur….

politique-spectacle-genevepour-amuser-galerie-l-7_wji62Il est alors facile d’imaginer certains hommes politiques profiter de ce sentiment naturel chez l’homme pour se faire élire, en s’appuyant par exemple sur la peur du chômage, de l’étranger, de la violence, de se faire envahir etc…en créant un climat d’insécurité et de peur, avec des médias coopératifs… pour ensuite se positionner comme le héros qui vaincra ceux qui effraient les foules.

Nombre d’élections se sont déroulées ainsi et nous ne sommes pas à l’abri d’autres votes du même genre.

N’oublions pas que les plus grandes dystopies (le contraire d’utopie) se basent sur l’exploitation de la peur du peuple…. car la peur peut également être utile à ceux qui veulent restreindre certaines libertés, avec de mauvaises ou même de bonnes intentions d’ailleurs : il suffit de regarder le nombre croissant de contrôles en tout genre et de mesures restrictives prises par des gouvernements pour combattre le terrorisme.

En Bref :

Les situations d’incertitude sont les plus propices à la manipulation

En effet, l’incertitude génère souvent des sentiments de peur, qui est une émotion tellement forte qu’elle inhibe la faculté de réfléchir correctement. Situation facilement utilisable pour qui veut manipuler autrui.

Provoquer et utiliser nos comportements automatiques

La peur a ainsi l’inconvénient de nous faire agir de façon stéréotypée, en privilégiant le confort ou la survie : on se soumet ainsi plus facilement, ou on prend certaines décisions que l’on aurait pas prises en temps ordinaire et qui peuvent être provoquées par une autre personne, de façon voulue.

Article inspiré des dossiers de psychologie et de développement personnel

La semaine prochaine, nous verrons : la position d’autorité

Valérie Madej


 

Partages
Rendez-vous sur Hellocoton !

Étiquettes : , , , , , ,
quanta-la-vie Copyright © 2013. All rights reserved.

Ecrit 22 mars 2014 par Valerie Madej dans la catégorie "Développement personnel", "MANIPULATION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.