avril 22

Les molécules d’émotion – Pourquoi vous sentez vous comme vous vous sentez ?

Print Friendly, PDF & Email
Partages

Aujourd’hui, je vous propose de parler d’une notion développée par Candace Pert, « les molécules d’émotion ». Personnellement, quand j’ai lu son livre, je me suis sentie pleine d’espoir.… En effet, savoir que notre état de santé peut être influencé par notre état d’esprit et nos émotions me donne l’espoir de retrouver bientôt une meilleure santé… reste juste à effacer les croyances qui font barrière à cela.

Je ne sais pas pour vous, mais ne plus se sentir « prisonnier » de causes extérieures en ce qui concerne le bon fonctionnement de mon organisme, je trouve cela plutôt optimiste…. Je vous laisse donc découvrir, au travers de cet article, que j’ai choisis et traduis pour vous, ce que sont ces fameuses « molécules d’émotion« .

Cet article est un résumé du livre de Candace Beebe Pert, pharmacologiste américaine, née le  à New York et morte le  à Potomac dans le Maryland (à 67 ans), connue pour ses études sur le rôle des neuropeptides, messagers chimiques des sentiments et des pensées à travers le corps humain, qualifiés de molécules de l’émotion.

Les molécules de l’émotion: 

Pourquoi vous sentez vous comme vous vous sentez ? 

Quelques notions de biochimie

Les récepteurs cellulaires sont l’interface entre les émotions et les tissus.

Le cerveau de la cellule sont les récepteurs qui flottent  à la surface de sa membrane.
Un neurone ( c’est à dire une cellule nerveuse ) peut avoir des millions de récepteurs. 

Candace Pert a passé sa vie en tant que scientifique spécialisée dans la recherche sur les récepteurs situés sur les membranes cellulaires. Elle explique comment ils fonctionnent dans le premier chapitre de son livre. 


CHAINE AMINOACIDEUn récepteur est une molécule composée d’une chaine d’amino acides, comme des perles sur un collier, qui est peut-être la molécule la plus complexe qui existe.
(Les 20 acides aminés connus composent les protéines et sont fabriqués dans les ribosomes présents dans chaque cellule.) 

 

Un récepteur vibre et bourdonne quand il change de forme, en attendant de prendre des messages qu’il diffuse à travers les fluides entourant les cellules.

ligand

Un  ligand est la clé chimique qui s’adapte dans le récepteur, lors d’un processus appelé liaison.

« Le sexe à un niveau moléculaire. »
Environ 95 % des ligands sont des peptides, c’est à dire des petites chaînes d’acides aminés. 

Exemple de peptides  : l’insuline et les hormones -sauf les hormones sexuelles stéroïdes.

Le deuxième type sont des neurotransmetteurs tels que la sérotonine, se trouvant généralement dans le cerveau pour transmettre des informations à travers les synapses entre les neurones. 

Le troisième type sont les stéroïdes y compris la testostérone, la progestérone et l’œstrogène

L’échange chimique de molécules d’information est une sorte de second système nerveux, et le plus ancien.
Il permet aux différents systèmes de
 communiquer les uns avec les autres  (par exemple, les système endocrinien, neurologique, et immunitaire). 

cerveau triuniquecerveau-triunique

 

Paul MacLean ( médecin et neurobiologiste américain né en 1913 dans l’Etat de New York et décédé en 2007, Il est l’auteur de la théorie dite du cerveau triunique ) .décrit d’abord le cerveau comme ayant 3 couches qui représentent l’évolution :


La 1ère couche est, le tronc cérébral ou cerveau reptilien
qui est responsable des fonctions autonomes comme la respiration et la gestion de la température du corps.

Le système limbique entoure la partie supérieure du tronc cérébral, la source des émotions et où les traumatismes restent coincés.

Le cortex cérébral dans le cerveau antérieur est le siège de la pensée et de la raison.

Les chimpanzés ont 99 % d’ADN identique au notre, mais ils n’ont pas un cortex frontal développé.
Ce cortex ne se développe pas complètement chez l’homme durant les 20 premières années, ce qui est utile à savoir concernant les  adolescents.

La
nourriture du cerveau est le glucose, transporté par le sang,  qui alimente les neurones qui vont sécrèter des substances chimiques messagères (neurotransmetteurs et neuropeptides) et des cellules gliales pour travailler sur les terminaisons nerveuses d’une « sculpture de liens en cours de connexions. »


Candace 
Pert a inventé l’expression « molécules de l’émotion », en réponse à sa constatation selon laquelle 85 à 95 % des récepteurs de neuropeptides se trouvent dans les centres de l’émotionstructures limbiques ). 

SystLimbiqueLe système limbique comprend  :

  • l’amygdale (structures en forme d’amande, de chaque côté du cerveau antérieur, d’environ un pouce à votre cerveau de vos lobes d’oreilles),
  • l’hippocampe,
  • et le cortex limbique

Depuis les années 1920, les chercheurs sont capables de stimuler des émotions fortes en stimulant électriquement le cortex limbique au niveau de l’amygdale

Le groupe de scientifiques de Candace Pert ont découverts que des concentrations élevées de neuropeptides existent dans la plupart des endroits points nodaux») où les informations provenant des 5 sens entrent dans le système nerveux. 

Les récepteurs sont également présents sur les cellules immunitaires pour presque chaque peptide trouvé dans le cerveau. Ainsi, le système immunitaire peut envoyer et recevoir des informations à partir du cerveau par l’intermédiaire des peptides, et le cerveau est un autre point nodal dans le réseau. 

neuropeptides«En utilisant les neuropeptides comme indice, notre « corps-esprit récupère ou réprime des émotions et des comportements», puisque le changement au niveau du récepteur est la base moléculaire de mémorisation

 

Les souvenirs sont stockés dans le corps, ainsi que dans le cerveau, en particulier dans les récepteurs entre les nerfs et les corps cellulaires appelé ganglions.

Nous prêtons attention à des informations et ignorons le reste, sinon nous serions dépassés

Candace Pert déduit que cela signifie que le processus de mémorisation est axé sur l’émotion et que ces émotions sont des ligands (des clés)  peptidiques. 

peptides » Les peptides sont la partition qui contient les notes, les expressions et les rythmes qui permettent à l’orchestre – votre corps – de jouer comme une entité intégrée.  » 

La mémoire et les performances sont donc influencées par l’humeur

« Les états émotionnels ou les humeurs sont produites par les différents ligands ( différentes clés) de neuropeptides, et ce que nous vivons comme une émotion ou un sentiment est également un mécanisme d’activation d’un circuit neuronal particulier – simultanément dans le cerveau et le corps – qui génère un comportement. « 

 


Candace Pert pense qu’il y a un peptide spécifique pour chaque émotion, tout comme les endorphines sont dans les mécanismes inhérent au bonheur et à l’attachement


Nous pouvons consciemment influencer ce qui se passe dans le corps, comme par exemple, en visualisant une augmentation du débit sanguin dans une partie du corps afin d’augmenter l’apport en oxygène et en nutriments pour nourrir les cellules. 

Candace Pert croit que :

« Les émotions refoulées sont stockées dans le corps – l’esprit inconscient- via la libération de ligands  (de clés) de neuropeptides,
et que les souvenirs sont maintenus dans les récepteurs. » 

Les émotions , alors,
« Sont à la croisée des chemins entre la matière et l’esprit, des allers-retours entre les 2 et  influent sur les 2.  » 

Le système immunitaire est composé de :

  • la rate (le cerveau du système immunitaire), 
  • la moelle osseuse, 
  • les ganglions lymphatiques 
  • et de divers globules blancs . 

Candace Pert spécule que les méridiens peuvent être le chemin suivi par les cellules immunitaires.

anticorps

Une partie des cellules du système immunitaire crée des molécules d’anticorps qui engloutissent les bactéries, virus ou les cellules tumorales.

 

macrophageLes cellules « éboueur » ( les macrophages qui naissent dans la moelle osseuse comme les monocytes ) nettoient les débris après que les envahisseurs aient été tués.

Les macrophages peuvent également réparer et cicatriser les tissus. 

interferonsLes interférons , semblables à des anticorpsluttent contre les envahisseurs, mais sont des peptides fabriqués par les globules blancs du sang appelés lymphocytes . (Certains sont des cellules B, d’autres sont des cellules T)

Ed Blalock a trouvé qu’ils sécrètent parfois des endorphines (un peptide psychotrope cérébral) et une hormone de stress, ce qui signifie que le système immunitaire agit comme de minuscules glandes pituitaires ( La glande pituitaire (ou hypophyse) est une petite glande de la taille d’un petit pois située à la base du cerveau,).

Candace Pert et son équipe ont découvert des récepteurs sur les cellules immunitaires pour presque chaque peptide ou médicament trouvé dans le cerveau. 

Les cellules immunitaires font et sécrètent des neuropeptides, les mêmes produits chimiques du cerveau qui contrôlent l’humeur

Le système immunitaire peut envoyer des informations au cerveau par le biais des immuno-peptides et en recevoir par les neuropeptides qui s’accrochent sur les récepteurs, ce qui constitue la base de la nouvelle étude de la psycho-neuro-immunologie 


Le cerveau, les glandes, et le système immunitaire sont liés dans un réseau d’information intelligent de neuropeptides et de récepteurs qui créent les émotions.


Ce qui signifie que :

« les émotions – qui affectent les peptides- semblent alors, en réalité contrôler le cheminement et la migration des monocytes, ce qui est le pivot très central de la santé globale de l’organisme »

Par exemple, dans le cancer, les neuropeptides (qui affectent l’humeur et le comportement) signalent les récepteurs de la cellule cancéreuse et provoquent leur croissance et migration.
Ainsi, le cancer peut être 
combattu avec des peptides qui bloqueraient les récepteurs, comme lorsque le « taxofilen » est utilisé contre les cancers du sein œstrogèno-dépendants. 

Les virus utilisent les mêmes récepteurs que les neuropeptides pour entrer dans une cellule 


Même si nous ne comprenons pas en détail l’interaction entre les émotions et les récepteurs des cellules, il est important, pour les soignants, de savoir que cette connexion existe et qu’elle peut être influencée consciemment 


Quelques notions en physique quantique :

Voici le point de vue, au niveau de la physique quantique, de Deepok Chopra, MD, fondée sur un discours qu’il a donné le 4 Novembre 2006 à Chico.
Des informations complémentaires sont disponibles dans ses livres récents Book of Secrets and Life After Death ( le livre des Secrets et de la vie après la mort), sur son site chopra.com, et son blog choprablog.com.
Il a débuté une organisation de paix mondiale appelé « Alliance for a New Humanity, ANHglobal.org » (« Alliance pour une nouvelle humanité », ANHglobal.org.) 

Deepok Chopra oppose la nouvelle science, fondée sur la physique quantique, avec l’ancienne science mécanique, réductionniste et déterministe qui croit que le développement de la vie et son évolution dans les 8 billions d’années ont été accidentel,  un produit de la matière. 

« La nouvelle science estime qu’il n’y a pas d’accidents, car une conscience imprègne l’univers qui n’est pas fondamentalement la matière. 

Les particules sub-atomiques qui sont des fluctuations d’énergie, n’ont pas d’importance. 

Nos sens nous trompent en pensant que ce que nous vivons est solide, prévisible et immuable

Ce que nous percevons comme de la matière est presque comme du vide avec des fluctuations d’énergie, d »information et d’intelligence

En fait, nous reconstruisons sans cesse nos corps (ou organismes) avec le flux d’atomes qui circulent à l’intérieur et à l’extérieur, y compris les atomes  qui sont maintenant  dans le corps de Jésus, Bouddha, Hitler, etc 


Nous faisons peau neuve chaque mois, une nouveau squelette tous les 3 mois, un nouvel ADN toutes les 6 semaines, de sorte que d’ici à la fin de l’année prochaine, nous aurons remplacé 98% des atomes de notre corps. 


Tout change mais la conscience ou l’âme survivent à la mort des molécules. 

pelliculeTout comme un film ou les images de la télévision et la réalité elle-même, nous semble être continu, il s’agit en fait d’une série de flash « marche/arrêt » qui se produisent à la vitesse de la lumière.
Sans le flash « arrêt » nous ne pourrions pas les percevoir. 

Dans le monde quantique de « l’arrêt » (ou du déconnecté), il n’y a pas d’énergie, d’information, ou d’espace et de temps, pas d’objets.
C’est ce qu’on appelle la non-localité quantique, théorisée par le théorème de Bell et qui s’est avéré être vrai en 1998. 


Ce qui existe ce sont des vagues de possibilités infinies tout est connecté et synchronisé


Ce qui explique comment des événements peuvent se produire simultanément, comme dans la communication entre les 100 trillions de cellules du corps qui effectuent des centaines de milliers d’activités chaque seconde

Cependant, dans ce monde de probabilités rien n’est certain (Principe d’incertitude de Heisenberg). 

Einstein a rejeté cette notion en lui disant que Dieu ne joue pas aux dés avec l’univers

Stephen Hawkins a récemment déclaré que Dieu jette les dés et, en outre, les a caché là où nous ne saurons pas les trouver. 

saut-quantique-Les sauts quantiques, qui ne passent pas par l’espace temps linéaire, fournissent la base pour expliquer la créativité dans l’évolution, comme lorsque les reptiles ont évolué en oiseaux et quand le chimpanzé est devenu l’ancêtre des humains. 

L’étudiant d’Einstein John Wheeler a déclaré que l’univers ne peut exister que si il y a un observateur. 

La physique quantique étudie « l’effet d’observateur » à savoir, si un état potentiel devient une vague ou une particule.

C’est à l’image de l’électricité qui a besoin d’un pôle positif et négatif pour s’activer. 

Comme les observateurs, nous sommes donc co-créateurs avec « Dieu » ( à adapter en fonction de vos croyances personnelles) créateur. 


…/… Nous créons notre propre réalité avec nos pensées,  intention, conscienceque nous nous concentrons, et l’exploration méditative du monde intérieur. 


Deepak Chopra dit qu’on a rien à craindre de la mort, car elle fait partie de l’arrêt  à travers lequel l’âme se déplace. 


Ainsi, le corps est un excellent exemple des principes quantiques, ainsi que la biochimie expliquée par Candace Pert.


 

 Article tiré du site http://gaylekimball.wordpress.com/
Traduit par moi-même

 

 J’espère que cet article vous donne des pistes pour mieux comprendre comment fonctionnent ce que l’on appelle les techniques holistiques, ou des techniques énergétiques comme l’EFT.

Je reviendrai par la suite sur les différents aspects abordés dans cet article.

Bonne lecture. 

Valérie Madej


 

Partages
Rendez-vous sur Hellocoton !

Étiquettes : , , , , , , , ,
quanta-la-vie Copyright © 2013. All rights reserved.

Ecrit 22 avril 2014 par Valerie Madej dans la catégorie "Épigénétique", "Physique Quantique

22 COMMENTS :

  1. By GT on

    Bonsoir,

    J’ai eu les frissons en lisant tout ca. C’est passionnant. Même si je n’ai pas tout compris, j’ai saisi l’essentiel. Merci infiniment
    GT

    Répondre
    1. By Valerie (Auteur) on

      Merci GT. Effectivement, compte tenu du fait qu’il y a plein de nouvelles notions que vous n’avez peut être pas l’habitude de lire ou voir, c’est normal que vous vous sentiez confus au début…. Revenez dans 1 ou 2 jours et vous verrez, ça vous paraîtra drôlement plus simple et clair et vous saurez pourquoi vous avez eu des frissons 😉 Bonne soirée et merci pour votre fidélité

      Répondre
  2. By GT on

    Mais merci a vous. Vous voulez dire que je dois le relire dans 2 ou 3 jours? Car la mon cerveau est en ebulition….:-)

    Répondre
  3. By GT on

    Merci encore alors. Belle soirée a vous et bravo pour vos articles. J’apprends..j’apprends mais c est puit sans fond la connaissance…magnifique.
    Gennaro

    Répondre
    1. By Valerie (Auteur) on

      Avec plaisir Gennaro ! Oooh oui ! c’est un puits sans fond et j’adore alors puiser dedans 🙂 douce soirée à vous

      Répondre
  4. By charles on

    Bonjour
    vous dites: « Ainsi, le système immunitaire peut envoyer et recevoir des informations à partir du cerveau par l’intermédiaire des peptides. » Comment fait-il pour envoyer ces informations sachant que les neuropeptides ne sont fabriqué que par le cerveau ? 🙂
    Merci de votre réponse

    Répondre
    1. By Valerie on

      Pourquoi est-ce que je sens une infime agressivité voire de l’ironie dans votre question ????
      Alors je vais vous répondre par une question : Pourquoi ajoute-t-on des préfixes tels que « immmuno » ou « neuro » à peptides ????
      Et dans cette réponse, vous avez la réponse à votre question.
      Et dans le cas où vous ne connaitriez pas tout sur la grande et diversifiée famille des peptides, je vous propose de consulter wikipedia https://fr.wikipedia.org/wiki/Peptide ou encore http://www.futura-sciences.com/magazines/sante/infos/dico/d/biologie-peptide-292/ qui vous explique que les peptides ne sont que des constituants ou pour éviter cet effort, je vous propose la définition de santé Médecine » :
      « Les peptides entrent dans la composition de très nombreuses substances produites par l’organisme, en particulier les hormones dans la régulation des fonctions de l’organisme, les enzymes pour la réalisation de réactions chimiques, des molécules de transport, les neuromédiateurs pour la propagation de l’influx nerveux… »
      Et puis bien évidemment, je ne saurai que vous inviter à lire le magnifique et très instructif livre « les molécules d’émotion », qui selon ce que les infinies connaissances que vous laissez entendre, devrait être très compréhensible par vous….
      Pour info, je suis biochimiste de formation et ai toujours été passionnée par tout ce qui concerne le corps et l’esprit, et avant d’écrire quoique ce soit sur l’un de mes blogs, je vérifie toujours mes informations.
      Merci pour votre question….
      Coeurdialement

      Répondre
      1. By charles on

        Très bien, mais je trouve ça un peu réducteur de dire que ce que nous sommes d’un point de vu physique et mentale et seulement dû aux immunopeptides et aux neuropeptides.
        Aussi, par quelle voies les immunopeptides passent-elles pour envoyer les informations au cerveau ?
        De plus, il y a beaucoup de « Je pense », « spécule »
        PS : ni agressivité ni ironie dans mes questions :)Juste de l’excitation peut-être 🙂

        Répondre
          1. By Valerie on

            Voir ma réponse précédente : ne réduisez pas notre organisme en le morcellant…. nous sommes un tout formé d’un corps indissociable et d’un esprit, le tout en constante interaction…. la médecine et la science ne sont pas des « sciences exactes », et heureusement les choses et les connaissances autant que les affirmations du passé évoluent !
            Ce qui a permis de grandes avancées….
            rappelez vous comment a été découvert l’existence des bactéries et celles des antibiotiques : c’est la remise en question permanente qui permet au monde d’évoluer… Celui qui « certifie » la véracité de quelque chose dans le domaine médical a de grandes chances de se tromper dans l’avenir…. nous ne pouvons que dire « je crois », « je pense » ou encore mieux « dans l’état actuel de nos connaissances »…
            La modestie est plus que de mise dans ce domaine et il est temps que l’humain s’en rende compte 🙂

        1. By Valerie on

          Charles,
          je vous conseille de vous procurer le livre de Candace Pert, qui vous expliquera en 300 pages ce que j’ai tenté de résumer en quelques lignes…. L’idée de fond n’est pas réductrice… bien au contraire ! La médecine actuelle a une fâcheuse tendance à couper le lien corps-esprit, et depuis quelques années maintenant, l’épigénétique démontre l’existence de ce lien. En effet, il est maintenant démontrer que nos gènes sont activés ou désactivés par les conditions environnementales – ces conditions variant sous l’effet de nos pensées, qui engendrent la sécrétion ou la non-sécrétion d’hormones spécifiques, agissant ainsi sur le milieu environnant de nos gènes.
          Pour répondre à votre question concernant les neuro-peptides, ils ne sont que les constituants de neuro-transmetteur, qui se transmettent de synapse en synapse, c’est à dire de neurones en neurones. Je vous rappelle que la « tête » des neurones sont basées dans le cerveau, mais que leurs dendrites, c’est à dire ce genre de longs filaments qui émanent d’eux, parcourent tout le corps.
          C’est ainsi qu’entre autre les messages de douleur, de chaleur, de froid etc sont transmis au cerveau. Et c’est par le biais des neuro-transmetteurs que l’information est transmise au cerveau.
          Les immuno peptides, jouent un rôle eux dans le cadre de notre système immunitaire.
          Les peptides remplissent de nombreux rôles dans l’immunologie, mais aucun n’ont plus d’importance que leur rôle en tant qu’épitopes (Partie d’un antigène reconnu par un récepteur situé à la surface d’un lymphocyte) immunogènes conduisant une réponse immunitaire adaptative, ils sont notre ultime rempart contre les maladies infectieuses.
          Les épitopes peptidiques sont obtenus principalement par une interaction avec des complexes majeurs d’histocompatibilité (épitopes de cellules T) et des anticorps (épitopes de cellules B). Pendant que des substances pathogènes continuent de se développer, la cartographie à la fois expérimentale et computationnelle faites par les épitopes, deviennent des outils essentiels dans la découverte de vaccin.
          Pour conclure, je pense sincèrement qu’il faut cesser de morceler le corps et d’enfin prendre conscience que nous sommes un corps et un esprit, que tout est indissociable, et que le cerveau, les organes dans leur ensemble, nos milliards de cellules sont toutes et tous en interaction à chaque seconde de notre vie.
          Oui, il y a beaucoup de « je pense » et de « spécule » parce que si la médecine était une science exacte, il y a longtemps que nous serions devenu immortel, que le cancer et le sida serait éradiqués etc…
          Je ne peux pas affirmer ce que l’auteur lui-même n’affirme pas, malgré ses hautes connaissances et titres en la matière.
          Maintenant, je le répète, je vous invite à lire son livre « les molécules d’émotion » vendu sous le titre « tout ce que vous devez savoir pour vous sentir divinement bien » ainsi que les livres de Dawson Church ou encore de Gregg Braden. ( rendez vous dans la rubrique « bibliothèque » de mon blog )
          J’espère avoir répondu à vos questions.
          Belle continuation et merci pour l’intérêt porté à cet article

          Répondre
  5. By charles on

    Vous dites que c’est par les immunopeptides mais en faisant quelques recherches rien à ce sujet, ce terme n’existe pas …

    Répondre
    1. By Valerie on

      Je vous invite à revoir la définition de wikipédia…. et à lire ma réponse précédente ….. Merci pour vos remarques non fondées…. Belle continuation ! Coeurdialement

      Répondre
  6. By Steve Alain on

    Bonjour.
    Je suis passionné de l’être humain. Ce genre de sujet m’intéresse beaucoup. L’être humain est une combinaison de cellules d’après les analyses physique. Et dans chaque cellules il y a encore des combinaisons…
    Peut-être un jour on découvrira que l’infinité existe…. Car combinaisons de combinaisons de combinaisons… Cela aller très loin

    Pour finir je crois ou je pense c’est dur de répondre que L’esprit est complètement à part d’un état physique… Si non notre corps est une pure formule mathématique qu’on peut expliquer tout ce qu’on veut….

    Juste un petit partage. Bonne journée…

    Répondre
    1. By Valerie on

      Bonjour Steve

      Merci pour ce partage. Effectivement, les sciences « traditionnelles » ont séparé le corps de l’esprit mais toutes les nouvelles sciences holistiques, énergétique et quantique disent bien que le corps et l’esprit ne font qu’un, car nous ne sommes que de l’énergie reliant des molécules, particules et autres mais de l’énergie avant tout. Le fait de séparer le corps de l’esprit fait que la médecine traditionnelle soigne les personnes une fois malade, contrairement à la médecine chinoise ou à l’Ayurveda qui elles, ne soignent pas mais font de la prévention et font en sorte que les personnes ne tombent pas malades…. si elles sont malades, le médecin les soigne alors gratuitement car il estime qu’il a échoué dans sa mission !
      Alors vous voyez, en occident, nous avons encore du chemin à parcourir…
      Merci à vous et belle journée aussi

      Répondre
  7. By Steve Alain on

    Ré Bonjour.
    Intéressant cette histoire de maladie… Et déjà par sa définition. Maladie veut dire que il y a des réactions chimiques ou énergétiques qui ne correspondent pas à la manière du fonctionnement de notre corps.. Le corps a besoin d’une Harmonie entre les cellules pour qu’il fonctionne correctement.on se trompe dès fois dans les diagnostics par rapport au besoin des cellules…

    Un simple exemple si on a pas le moral il est préférable d’écouter de la musique triste (on pense tous le contraire) car les cellules reçoivent les vibrations de la tristesse et vont produire des dopamines qui est bénéfique pour le plaisir du coup on va se sentir mieux… Dès fois les gens nous consolent mais pas forcément une bonne idée.. Vous voyez ce que je voulais dire.

    C’est tellement magique notre corps il faut le comprendre pour mieux vivre…

    Répondre
    1. By Valerie on

      Effectivement, il faut se donner l’autorisation de vivre ses émotions. Que ça soit la tristesse, la colère ou la joie, il est nécessaire de les libérer, l’essentiel étant de ne pas rester figer avec des émotions désagréables.
      Merci pour votre intérêt pour cet article.

      Répondre
  8. By Michel on

    Un commentaire sur l’exemple musical de Steve Alain « produire des dopamines…. pour se sentir mieux.
    Mon Kiné-simultanément méditant de fond sur l’unité corps esprit- utilise une méthode toute spéciale pour soulager certaines douleurs. Souffrant d’un Tennis-Elbow persistant et même, jusqu’alors, irréductible, je suis allé le consulter. Il a cherché le point le plus douloureux de mon coude, puis….a appuyé dessus jusqu’à me faire hurler. Il a ensuite fait de même avec quelques autres points du corps (situés sur les mêmes méridiens??). Après la première séance mon coude allait déjà mieux ; en deux ou trois séances, guérison complète alors que des mois de Kiné classique n’avaient rien fait.
    Je me contentais de la satisfaction de guérison sans rien comprendre (mais conforté par des guérisons selon le même principe pour des lumbagos) jusqu’à ma lecture du merveilleux bouquin de C. PERT « Molecules of Emotion ».
    Après cette lecture j’ai avancé l’interprétation suivante (peut être aventureuse!). Dans la mesure où mon cerveau a été « informé » par les molécules de l’information (peptides appropriés) du problème situé au niveau de la douleur, il a pu réagir en faisant expédier ou créer sur place les molécules aptes à traiter le problème.
    On pourrait, bien sûr, se contenter d’une explication classique de type « information électrique transmise via le réseau neuronal ». Ce qui est néanmoins fascinant dans l’approche de C. PERT est la possibilité que les communications à l’intérieur de l’ensemble moléculaire corps- esprit puissent se faire par d’autres voies que celles que l’on a pris l’habitude d’invoquer jusqu’alors.
    Terminons par du rêve : quand naîtra le savant qui déchiffrera « la Pierre de Rosette » de la communication intercellulaire qui fonctionne dans tous les êtres vivants? Celui ci saura nous dire le cerveau communique comme message à l’amas de cellules à guérir selon le type de maladie à traiter. Un cerveau auto pharmacien dont on comprendrait le message! Wouaa!

    Répondre
    1. By Valerie on

      Bonsoir Michel
      Merci pour ce retour d’expérience.
      En fait, pour traiter toutes les contractures et en particulier les tendinites (dont le tennis Elbow) il faut effectivement appuyer très fort (à en hurler …. je l’ai aussi vécu) afin de faire circuler le sang et éliminer les toxines des tissus. De plus, cela évite que la gaine du muscle ne se rétracte ou ne s’ossifie.
      Ensuite pour le stimulation des autres points du corps, effectivement, je pense que votre kiné vous a fait de l’accu-pression qui, normalement, n’est pas douloureux mais peut être désagréable si le point stimulé est « engorgé ».
      Pour vous permettre de relier votre corps à votre esprit, il faut partir du postulat que derrière chaque maladie ou blessure se cache un message de votre esprit (ou inconscient). Il a essayé de vous prévenir plusieurs fois par le biais d’intuition et de ressentis, et n’ayant pas obtenu l’intérêt qu’il espérait, il va donc crescendo dans la « dureté » de ses messages, ce qui peut amener jusqu’à une maladie grave ou chronique.
      Un médecin neurologue très éclairé, a remarqué qu’en général, une douleur physique se déclenche 6 mois après l’événement qui en est la cause… entendez par là l’événement « psychologique » (pas le physique) comme par exemple une dispute ou au contraire une réconciliation qui soulage (et là, c’est une réaction de décompensation qui peut opèrer). Il a établi une sorte de cartographie du corps et des pathologies (plus précises que celles de Jacques Martel ou tout au moins, plus personnalisable).
      Je vous conseille de lire « Et si la maladie n’était pas un hasard » du Dr Pierre-Jean THOMAS-LAMOTTE pour en savoir plus.
      Notre corps a en lui le pouvoir de guérison mais nous avons désappris à lui faire confiance et c’est dommage…. Il y aurait tellement à dire sur le sujet… mais je vais m’arrêter là pour ce soir.
      Merci pour l’intérêt que vous portez à mes articles.
      Belle soirée et belles fêtes de fin d’année.
      valérie

      Répondre
  9. By Béniteau Monique on

    Bonjour,
    Pouvez-vous m’indiquer où je peux me procurer le livre du DR Candace Pert « les molécules de l’émotion  » ?
    y a t’il surtout une traduction française ??
    Merci infiniment à la personne qui pourra me procurer ce renseignement, je souhaite tellement lire ce livre que je recherche depuis très longtemps.
    Respectueuses salutations

    Répondre
    1. By Valerie on

      Bonjour Monique
      Aux dernières nouvelles, ce livre est en rupture chez l’éditeur… je me le suis procurée au Canada directement et faisant des recherches sur internet… Il faut donc tenter de le racheter sur des sites comme amazon, ou autre.
      Désolée de ne pouvoir vous aider plus
      belle journée à vous

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.