mars 14

La manipulation : Leçon 6 – Estime de soi et manipulation

Print Friendly, PDF & Email
Partages

Dans le précédent article, vous avez vu comment un principe qui sert de base dans notre société, le principe de réciprocité peut être retourné contre vous par un manipulateur.

Dans cet article, je vous propose de comprendre pourquoi il est plus facile de manipuler certaines personnes que d’autres ? Et vous verrez, qu’une fois de plus, la réponse se situe en nous, et non dans notre environnement extérieur.

Manipulateurs et manipulés

Quand on parle de manipulation, on a d’un côté les manipulateurs, que l’on imagine comme des méchants dignes de figurer dans un film de James Bond, et d’un autre côté, les pauvres victimes manipulées, trompées, flouées.

Il est pratique de voir le monde d’une façon aussi manichéenne, car cela empêche de se poser la question suivante :

Pourquoi certaines personnes se font-elles manipuler plus facilement que d’autres ?
Sont-elles plus faibles ? Plus stupides ?

VULNERABILITEEvidemment, il est difficile de répondre oui à cette question, dans la mesure où, tous autant que nous sommes, nous pouvons tous nous faire manipuler et que vous ne vous considérez pas faibles ou stupides pour autant.
Cependant, on ne peut s’empêcher de penser quelquefois que les personnes manipulées sur du long terme (par exemple les victimes de harcèlement moral) pourraient, si elles se « bougeaient » un peu, stopper la manipulation….

Il est difficile de préciser de façon formelle quels sont les facteurs personnels qui encouragent la manipulation. Il est cependant possible d’émettre certaines hypothèses.

Nous nous pencherons d’abord pour répondre à cette question, sur un aspect bien précis de la personnalité de chacun : l’estime de soi.

Qu’est-ce que l’estime de soi ?
Et comment l’estime peut-elle favoriser ou non la manipulation ?

L’estime de soi

L’estime de soi est la façon dont chacun se voit.
C’est l’évaluation que chacun fait de soi-même.
Ce n’est pas seulement la confiance en soi, c’est aussi le respect que l’on a de soi, l’amour qu’on se porte, la gestion du regard des autres et la capacité qu’on a à accepter son passé et se projeter dans l’avenir.

L’estime de soi est la cause de beaucoup de vos comportements et fait partie intégrante de votre personnalité.
Elle est déterminée par votre enfance, votre famille, votre passé et peut se modifier avec le temps et les épreuves réussies, les échecs et les personnes que vous rencontrez.
C’est un jugement sur vous, qui dépend de vos propres actions, mais aussi du jugement des autres sur vous-même.

Avoir une bonne estime de soi c’est positif, c’est accepter de vous voir sans filtre négatif ou positif : avoir conscience de vos défauts et de vos faiblesses, certes, mais aussi de vos qualités. Ne pas être dans la dévalorisation. C’est vous respecter pour ce que vous êtes.

OptimismeUne personne ayant une bonne estime de soi est à la fois quelqu’un qui connaît ses défauts et ses limites, et aussi ses qualités et ses possibilités. De ce fait, une bonne estime de vous aide à vous relever après un échec, et aussi à vous affirmer face aux autres. Elle vous guide dans vos projets de vie, dans vos désirs et augmente votre capacité à mettre en place les moyens pour atteindre vos buts.
Une bonne estime de vous vous aide aussi à déterminer si les personnes de votre entourage sont bénéfiques ou, au contraire, destructrices pour votre propre existence.

Avoir une faible estime de vous prédispose à être manipulé. Quand vous ne savez pas où vous allez ni qui vous êtes, vous avez tendance à vous reposer sur les autres pour décider à votre place. Et vous ne vous posez pas de questions sur la légitimité des personnes qui cherchent à vous influencer : de toute façon, elles valent mieux que vous.
Vous vous sentez inférieur et vulnérable.

A l’inverse, une bonne estime de vous est la garantie d’une influence puissante. Quand vous êtes à l’aise avec vous même et avec les autres, vous renvoyez une image positive qui attire la confiance.

C’est là que la confiance en vous est cruciale : vous pouvez être persuadé d’avoir raison et ne convaincre personne. Une personne dont l’estime de soi est bonne ne tient pas à avoir raison à tout prix, elle accepte le doute, la critique et les prend en compte. Si elle se trompe, elle le reconnaît et cela assoit son autorité.

Booster l’estime de soi

S’estimer, cela ne va pas de soi !

education-2Cela dépend de beaucoup de facteurs, à commencer par l’éducation que vous avez reçue, l’image que vous ont renvoyé vos parents quand vous étiez petits, la façon dont ils ont gérés les difficultés, leur manière de vous inculquer leurs valeurs, de vous aimer, de vous faire confiance.
C’est souvent à cette époque se sont formées vos croyances négatives : « je suis fainéant(e)« , « je n’y arriverai pas« , « je suis pas digne d’intérêt » etc.

Des parents trop distants ou trop valorisants peuvent nuire à l’estime de soi. Dans un cas, vous ne vous sentez pas aimable, pas à la hauteur, incapable de croire en vous, et dans l’autre cas, vous croyez que tout vous est acquis, que vous êtes les meilleurs et quand la vie vient vous prouver le contraire, la chute est violente et vous tombez de votre piédestal.
Par la suite, l’expérience et les rencontres continuent à la former. Des événements malheureux peuvent contribuer à construire une mauvaise image de vous et la confiance s’effondre.

Parfois, il faut faire un véritable travail sur vous pour rétablir une estime de vous satisfaisante : revenir à plus d’objectivité (quels mes qualités, mes défauts, qu’en pensent réellement les autres ?), apprendre à faire preuve d’indulgence envers vous-même (je fais des erreurs et je peux tâcher de m’améliorer), regarder en face vos erreurs et aussi vos succès (je suis bon(ne) à ça), tirer des leçons de votre passé, apprendre à lâcher prise et comprendre que tout ne dépend pas que de vous.

Une gymnastique quotidienne

Sans être pour autant complètement névrosé, on a tous des moments d’incertitude, de doute, de mal-être. On se sent perdu, démuni, on ne sait pas comment agir pour s’en sortir.

Dans ces situations, on ne convainc personne. Des réflexes au quotidien peuvent vous aider. Se dévaloriser est une manie qui ne peut que vous nuire, pourtant c’est une habitude que vous êtes nombreux à partager :

« Ne faites pas attention, je n’ai pas fait le ménage »,
« Ce pull ? c’est 3 fois rien, je l’ai acheté en solde »,
« Ça te plait ? moi j’étais plutôt déçu de mon travail ! »,
« Jolie ? T’as vu mes cernes ? ».

cercle_vicieuxBien sûr, c’est un réflexe de modestie, mais à force le message finit par s’ancrer et le regard des autres change; après tout, en vous dévalorisant de la sorte, ce sont eux que vous critiquez (s’ils vous complimentent sans raison, c’est qu’ils n’ont pas beaucoup de jugeote).

Apprenez accepter les compliments, ce n’est pas une maladie honteuse.

Ce n’est pas de la prétention de les prendre en compte. Si on vous trouve jolie, si votre travail plaît… réjouissez -vous !
De plus, être toujours négatif fait fuir les autres ou les met dans une position inconfortable. Cela rend vos relations plus difficiles.

cercle-vertueux-client5Plus vous vous jugerez digne d’estime, plus les autres feront de même, c’est un cercle vertueux.
Pensez-y quand vous voudrez négocier une augmentation, convaincre votre conjoint(e) de changer les rideaux, ou mobiliser vos collègues autour d’un projet qui vous tient à cœur.

LE LIEN ENTRE MANIPULATION ET ESTIME DE SOI

Il est évident qu’une personne souffrant d’une mauvaise estime de soi aura moins d’armes pour combattre un individu manipulateur.
Pour quelles raisons ?

Le besoin d’être aimé, la peur de se faire abandonner

BESOIN AMOURIl est facile de manipuler une personne ayant une mauvaise estime de soi, car son besoin de reconnaissance et d’amour est immense. Il suffit donc de répondre, même superficiellement ou temporairement, à ce besoin de valorisation pour avoir une emprise suffisante sur elle. Croyant en son for intérieur qu’elle est inintéressante, elle ne peut qu’être agréablement surprise quand quelqu’un fait attention à elle, même si cela se fera, dans le futur, à ses dépens.

Le doute

mauvaise estimeUne personne ayant une mauvaise estime de soi doute de beaucoup de choses et surtout d’elle-même. Son jugement sur elle et sur les autres est souvent obscurci par un sentiment d’infériorité ou de culpabilité. Elle pense ainsi très souvent que les autres sont meilleurs juges qu’elle-même et a donc tendance à s’en remettre à l’opinion des autres au détriment de la sienne.
Elle est donc la victime toute trouvée d’une personnalité plus forte, qui peut alors lui dire que faire de sa vie….

Une prédominance du regard des autres

lowselfestime_630x300Une personne à basse estime de soi est souvent plus fragile qu’une autre, car elle se réfère très souvent à ce que les autres pensent d’elle. L’image qu’elle se fait d’elle passe obligatoirement par ce prisme déformant qu’est le regard des autres.
Elle est constamment à la recherche de l’approbation de ses pairs, de ses collègues, de ses amis, de sa famille…. Bref, pour quelqu’un d’attentif, elle reste très facile à manipuler.

A SAVOIR : LES EFFETS DE LA MANIPULATION
SUR L’ESTIME DE SOI

L’estime de soi, comme nous l’avons dit, est un processus psychologique qui évolue au gré du temps et des expériences. Un individu peut très bien restaurer son estime de soi en réussissant brillamment sa vie, comme il peut perdre toute confiance en lui-même et les autres après un échec cuisant.

Cependant, l’estime de soi est souvent enfermée dans un cercle, vicieux ou vertueux.
L’estime de soi est un cercle vertueux quand elle donne de la force et de la conviction pour réussir, car la réussite renforce encore plus l‘estime que l’on a de soi. Plus on réussit, plus on s’aime et plus on a de chances de réussir encore.

auto_Sabotage-Parachute-CarrièreMais l’estime de soi peut aussi être un cercle vicieux, dans la mesure où elle prédispose certaines personnes à marcher vers leur propre malheur.
Ainsi une personne qui se sent inférieure aux autres aura plus de mal à s’imaginer réussir et doutera de sa propre compétence. Elle s’engagera donc avec réticence dans des projets, partira avec des a priori négatifs et pourra même saboter ses propres chances. De même, une personne à faible estime de soi, cherchera la plupart du temps à se rapprocher des personnes qui lui confirment qu’elle est bien inférieure aux autres.

Cette extraordinaire « auto-manipulation » est la conséquence de votre besoin de cohérence. C’est la propension à rechercher les personnes qui vous voient de la même façon que vous vous voyez-vous même….. Une personne qui se fait manipuler et qui en souffre, si elle a une mauvaise estime d’elle-même, peut donc très bien se dire qu’elle le mérite et qu’elle ne devrait pas espérer mieux… Et le manipulateur a tout intérêt à laisser sa victime dans cet état d’esprit.

En Bref :

Influencer grâce à une bonne estime de soi

Si on veut convaincre les autres, il faut d’abord être convaincu soi-même. L’estime de soi correspond au respect et à l’amour que vous vous portez. Il s’agit d’accepter vos qualités et vos défauts avec objectivité. Quand on a une bonne estime de soi, on peut facilement influencer les autres parce qu’on dégage une image positive et agréable qui donne confiance.

D’Où vient la mauvaise estime de soi ?

Avoir une mauvaise image de soi-même peut provenir de votre enfance, de votre éducation, du comportement de vos parents avec vous, ou d’expériences que vous avez vécues par la suite.
Lorsque vous vous dévalorisez et que vous ne vous sentez pas digne d’intérêt, vous avez tendance à accorder trop rapidement votre confiance, vous devenez une proie facile à manipuler.

Un travail au quotidien

Cela arrive à tout le monde de perdre confiance. Se dévaloriser est une manie qui se travaille sur le long terme. Évitez les réflexes toxiques, acceptez que l’on vous fasse des compliments, soyez objectif, bienveillant  avec vous-même et attentif à ce que vous réussissez. En changeant le regard que vous vous posez sur vous-même, vous influencerez celui des autres.

Une bonne estime de soi est une arme efficace contre ceux qui veulent vous manipuler

En effet, avoir une bonne estime de soi, c’est oser s’affirmer face aux autres, oser dire ses opinions, ou simplement oser dire non. Une bonne estime de soi est également utile pour savoir qui vous êtes, ce que vous souhaitez et surtout ce que vous ne souhaitez pas.

Les effets d’une mauvaise estime de soi

Les personnes souffrant d’une mauvaise estime d’eux-mêmes peuvent sans le vouloir, devenir les cibles toutes désignées pour les manipulateurs. En effet, une mauvaise estime de soi provoque notamment chez la personne qui en souffre des doutes permanents sur sa valeur et un surinvestissement du regard de l’autre. De plus, elle sera plus sensible aux tentatives de séduction…

Dans le prochain article, je vous parlerai de l’importance de l’incertitude et de la peur dans le mécanisme de manipulation.

www.quanta-la-vie.com, "valerie madej"
Valérie Madej

Partages
Rendez-vous sur Hellocoton !

Étiquettes :
quanta-la-vie Copyright © 2013. All rights reserved.

Ecrit 14 mars 2014 par Valerie Madej dans la catégorie "Développement personnel", "MANIPULATION

2 COMMENTS :

  1. By Iona on

    Bonjour à tous,
    Merci Valérie pour cette belle page, tu es très psychologue ! Mais dis-nous : pourquoi ont-ils besoin de manipuler les pauvres victimes ? Nous sommes tous co-créateurs de quelque chose…
    Alors que toute petite j’étais très timide, j’ai toujours mis un point d’honneur à ne jamais me laisser dicter ce que je dois faire. J’ai toujours agi selon mon opinion. Cela m’a permis de ne pas fumer à l’adolescence … De ne pas être influencer par un commercial … Selon « Process’com » je suis née du type « persévérante » : vous savez ce type de personne qui aime les choses parfaites qui, lorsqu’elles ont une idée elles vont jusqu’au bout et (selon leur degré de stress, elles en font un défaut ou une qualité) elles ont leur opinion ! C’est surement cela qui m’a « sauvé » des manipulateurs car je manquais vraiment de confiance et d’estime de soi. J’en ai fait d’ailleurs mon objectif de travail : vous transmettre ce que j’ai appris à ce sujet.
    Une anecdote qu’il me plait de partager avec vous, en ce qui concerne les commerciaux : Lorsque je les sens un peu trop « escrocs », je fais celle qui n’a pas du tout confiance en elle, qui n’a pas d’opinion et qui s’en remet à son mari pour prendre une décision ! C’est très pratique car « l’adversaire » n’a plus aucune prise sur moi. Je trouve cela drôle aussi, car cela me remet dans la peau de celle qui était très timide tout en l’amplifiant comme font les clowns.

    Répondre
    1. By Valerie (Auteur) on

      Bonjour Iona,
      J’ai été commerciale pendant 20 ans et nous ne sommes pas manipulateurs ou alors, dans ce cas là, la PNL est un système pour manipuler ainsi que toutes les techniques de développement personnel….. Ceci dit, les manipulateurs ont eux même des déséquilibres psychologiques qui les amènent à abuser de leurs victimes pour avoir l’impression d’exister, d’être…. mais ceci sera développé ultérieurement. Bonne journée

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.