février 11

Lâcher-prise : se remettre en question (chapitre 15)

Print Friendly, PDF & Email
Partages

Dans la leçon précédente, vous avez appris ce qu’était le syndrome de suradaptation. Maintenant vous allez apprendre comment vous remettre en question dans un but de lâcher-prise.

En effet, entre notre besoin de tout contrôler « au cas où », les limites que nous nous sommes fixés sans même nous en rendre compte, cumulés à tous les impératifs professionnels et/ou d’ordre privé, il faut avouer qu’il y a de quoi craquer !
Alors oui, de temps en temps, et dans un monde où tout va toujours plus vite, il est nécessaire de se remettre en question en remettant sur la table tout ce qui nous empêche de nous sentir « libre et léger ».

1°- Le contrôle

Lâcher-prise : se remettre en question (chapitre 15)Nous avons tous, plus ou moins, la fâcheuse habitude de vouloir contrôler les choses et les gens.

La porte est-elle bien verrouillée ?

Votre e-mail est-il bien parti ?

Votre mari a-t-il fait les courses ?

Votre fils a-t-il descendu les poubelles ?

Toutes ces vérifications vous prennent non seulement du temps, mais en plus elles vous encombrent l’esprit.

Pour prendre conscience de tous vos contrôles, observez-vous pendant une journée:

  • Que vérifiez-vous ?
  • Est-ce indispensable ?

Si vous êtes honnêtes avec vous-mêmes, vous reconnaîtrez que vous pouvez en éliminer une bonne partie.

Vous vous sentirez peut-être « moins important » mais beaucoup plus légers.

2°- A quoi vous accrochez-vous ?

Lâcher-prise : se remettre en question (chapitre 15)Vous jouez tous un rôle : celui de parent, d’amant, d’enfant, de collègue, etc.

Vous pouvez par exemple employer des termes peu coutumiers devant un client pour montrer votre professionnalisme.

Si l’emploi de ce vocabulaire ne vous vient pas naturellement, si vous avez l’impression de jouer la comédie, vous avez raison ! C’est effectivement le cas !

Alors pourquoi continuer ?

Est-ce vraiment indispensable ?

Arrêtez d’imiter vos semblables et renouez avec votre véritable authenticité

3°- Fixez-vous de vrais objectifs

Lâcher-prise : se remettre en question (chapitre 15)Pour vous réaliser, vous vous fixez des buts à atteindre.

Cela est indispensable.

Mais beaucoup de vos objectifs sont superflus et vous pourriez aisément les éliminer de votre vie.

Par exemple : pourquoi vous laisser submerger par le travail ?

N’est-ce pas le signe que vous vous étourdissez pour oublier de vous connaître ou de vous connectez à votre moi-véritable ?

Que souhaitez-vous atteindre ?

Vos objectifs vous concernent-ils directement ?

Ne pouvez-vous pas ralentir le rythme pour prendre le temps d’être avec vous-même ?

Ne souhaitez-vous pas plutôt vous réaliser et rendre votre vie plus harmonieuse ? 

4°- Reconnaissez vos limites

Lâcher-prise : se remettre en question (chapitre 15)Certains veulent toujours avoir raison et c’est très agaçant pour leur entourage. Ils campent sur leur position, plutôt que de reconnaître leurs éventuelles erreurs.

Ils ne veulent pas perdre la face.

Le jour où ils se libéreront de leur orgueil, ils se sentiront beaucoup mieux.

Vous avez tous à vous défaire d’attitudes qui, non seulement vous desservent, mais vous empêchent d’être vraiment vous-mêmes.

Soyez intègres et acceptez vos limites.

5°- Soyez honnêtes avec vous-mêmes

Lâcher-prise : se remettre en question (chapitre 15)Vous remettre en question, c’est prendre la décision de considérer ce qui ne va pas pour y remédier.

Cette démarche requiert de l’humilité puisqu’il s’agit de reconnaître vos propres erreurs, et cela n’est pas toujours agréable.

Vous devez ressentir le besoin impérieux de découvrir la vérité, pour être en mesure d’examiner sans complaisance la situation.

C’est ce désir d’authenticité qui va vous guider dans cette phase.

Soyez honnête avec vous-même pour que la remise en question soit possible.

6°- Exercez votre sens critique

Lâcher-prise : se remettre en question (chapitre 15)Vous venez de vous disputer avec votre conjoint : vous vous isolez, en proie à une grande détresse.

Le mieux à faire est en premier lieu, de faire tomber l’excitation qui vous trouble.

Respirez profondément.

Retrouvez votre calme.

Ensuite, n’essayez pas de savoir qui a raison (en général les torts sont partagés dans une dispute) : considérez plutôt ce que vous n’admettez pas et qui vous fait souffrir.

Au besoin, notez-le.

Ecrire permet de révéler ce qui ne va pas :

  • Que reprochez-vous à votre conjoint ?
  • Que voudriez-vous qu’il fasse ?
  • S’il le faisait, comment vous sentiriez-vous ?
  • Considérez-vous cette dispute comme bénéfique ? Pourquoi ?
Lâcher-prise : se remettre en question (chapitre 15)
Repoussez vos limites

Posez-vous toutes les questions afin de comprendre ce qui vous bloque ou vous gêne intérieurement.

Lorsque vous affirmez quelque chose, comme le conseille Byron Karte, demandez-vous tout simplement : « est-ce vrai ? ».

C’est une question clé qui est au centre de la remise en question.

En résumé :

  • Abandonnez vos comportements contraignants

    Arrêtez de jouer un rôle.
    Acceptez qui vous êtes et montrez-vous ainsi.
    Assumez-vous
    .

  • Cherchez à être authentiques

    Chaque moment de votre vie est précieux.
    Ne le gaspillez pas en vous étourdissant par des activités superflues.
    Cherchez à vous réaliser.

  • Soyez gentil avec vous-même.

    Lorsque vous décidez de vous remettre en question, il n’est pas question de vous accabler.
    La démarche est déjà assez douloureuse comme ça !
    Il n’est pas nécessaire de la rendre davantage insupportable.
    Accueillez vos erreurs avec bienveillance.
    Se tromper n’est pas grave.
    C’est humain.
    En comprenant vos méprises, vous vous en libérez et cela vous permet d’évoluer.

  • Pourquoi vous remettre en question ?

    Vous pouvez continuer à vivre sans rien changer.
    Mais si au fond de vous, vous ressentez un malaise, explorer la raison de ce mal-être sera salutaire.
    Plus vous ferez du « ménage » intérieur, plus vous vous allégerez et plus vous vous approcherez de votre véritable nature.
    En vous débarrassant de ce qui est superflu et dispensable, vous êtes tout simplement vous-même. 

Article inspiré de: « Les dossiers de psycho et DP »

 

A bientôt pour le chapitre 16 : Connaître sa vraie nature.

Prenez soin de vous !

Coeur-dialement

Valérie Madej


PS : Je vous rappelle que vous pouvez maintenant me retrouver aussi sur www.douleur-emotion.com pour des articles autour du thème de la gestion de la douleur.

Si vous souffrez d’un mal chronique et cherchez un accompagnement personnalisé pour vous permettre de revenir à un état de mieux-être, tant dans les relations avec votre corps ou avec votre entourage, contactez moi via www.douleur-emotion.com pour demander un entretien personnalisé.


Partages
Rendez-vous sur Hellocoton !

Étiquettes :
quanta-la-vie Copyright © 2013. All rights reserved.

Ecrit 11 février 2015 par Valerie Madej dans la catégorie "Lâcher-prise

10 COMMENTS :

  1. By fabienne on

    merveille… claires, précises, ces explications vont nous vraiment nous accompagner.

    Répondre
  2. By Reichenbach Veronique on

    Bonjour et merci pour cette approche que je ressens comme Jungienne avec la Persona, l ombre… Mais avec des mots simples ! J aime lire vos articles !

    Répondre
    1. By Valerie (Auteur) on

      Bonjour Véronique
      Merci pour ce commentaire très éclairé.
      Effectivement, le but de quanta la vie est d’expliquer des concepts avec des mots simples de telle sorte que cela puisse être appliqué rapidement dans le quotidien de chacun 🙂
      A tout bientôt
      Coeur-dialement

      Valérie

      Répondre
  3. By patricia on

    merci,
    nous savons en général tout cela… mais nous l’oublions vite
    merci pour ce rappel

    je vous lis avec plaisir à chaque fois
    patricia

    Répondre
    1. By Valerie (Auteur) on

      Avec plaisir Patricia,
      Il est vrai que savoir les choses, est une chose, et savoir l’appliquer en est une autre.
      Le tout est de transformer en réflexe tout ce que nous savons…et là, un long chemin nous attend 🙂
      Merci pour votre fidélité

      A tout bientôt

      Valérie

      Répondre
  4. By DerniereCigarette on

    Un grand merci pour vos articles.
    J’ai arrêté de fumé et j’ai toujours trouvé une grande source de motivation et de courage en vous lisant.
    Bonne continuation
    My Profile

    Répondre
    1. By Valerie on

      Bonjour et Bravo à vous ! Arrêter de fumer n’est pas si simple ni facile que ça ! J’ai aussi arrêté il y a 5 ans après 25 années de « clopes » assidues !
      Félicitations et merci pour votre compliment…. cela m’encourage !
      A tout bientôt
      Valérie

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.