novembre 28

Personne n’en sait assez pour être pessimiste

Print Friendly, PDF & Email

En cette période de protestation, de pessimisme ambiant très fort en France, j’ai choisis de vous partager un extrait du livre du Dr Wayne Dyer « 10 secrets pour la réussite et la paix intérieure » que j’ai traduit pour vous.

Je vous laisse le découvrir maintenant :

Trouvez l’occasion d’observer une toute petite pousse verte émergeant d’une graine.
Lorsque vous le faites, laissez-vous impressionner par ce que vous voyez.
Un célèbre poète nommé Rumi a dit :

« Vends ton intelligence et achète la perplexité. »

Les questions sont sans fin.

Il y a peu de temps, des Terriens du programme spatial déplaçaient un minuscule véhicule sur Mars à l’aide d’une télécommande.
Les signaux invisibles ont pris dix minutes pour traverser l’espace et sont arrivés pour faire des virages à droite et demander à un scoop d’aller chercher des biens immobiliers martiens pour les examiner.

Nous sommes tous émerveillés par de tels exploits technologiques.

Mais pensez-y un instant.
Dans un univers sans fin, Mars, notre plus proche voisin, est l’équivalent d’un milliardième de pouce sur la page que vous lisez !
Nous déplaçons un petit véhicule sur un voisin d’à côté et nous sommes tellement impressionnés par nous-mêmes.

Il y a des milliards et des milliards de planètes, d’objets et d’étoiles dans notre seule galaxie, et il y a d’innombrables milliards de galaxies dehors.

Nous sommes une tache dans un univers incompréhensiblement vaste qui n’a pas de fin.

Pensez à ceci :

Si nous trouvions la fin, y aurait-il un mur aux confins de l’univers ?

Si oui, qui l’a construit ?
Encore plus perplexe, qu’y a-t-il de l’autre côté du mur, et quelle est son épaisseur ?

Comment peut-on être pessimiste dans un monde où nous en savons si peu ?

Un cœur se met à battre dans le ventre de la mère quelques semaines après la conception, et c’est un mystère total pour tout le monde sur notre planète.

Par rapport à ce qu’il y a à savoir, nous ne sommes que des embryons.

Gardez cela à l’esprit chaque fois que vous rencontrez ceux qui sont absolument certains qu’il n’y a qu’une seule façon de faire quelque chose.

Résistez à être pessimiste.

Résistez de toutes vos forces, car nous ne savons presque rien du tout par rapport à ce qu’il y a à savoir.

Pouvez-vous imaginer ce qu’un pessimiste qui a vécu il y a seulement 200 ans penserait du monde dans lequel nous vivons ?

Avions, électricité, automobile, télévision, télécommandes, Internet, télécopieurs, téléphones, téléphones cellulaires, etc.
Tout cela grâce à cette étincelle d’ouverture d’esprit qui a permis au progrès, à la croissance et à la créativité de s’épanouir.

Et qu’en est-il de l’avenir et de tous vos lendemains ?

Pouvez-vous vous imaginer vous faxer au 14ème siècle, voler sans machines, communiquer télépathiquement, vous démoléculariser et vous réarranger sur une autre galaxie, ou cloner un mouton à partir d’une photo d’un mouton ?

Un esprit ouvert vous permet d’explorer, de créer et de grandir.
Un esprit fermé scelle toute explication créative de ce genre.

Rappelez-vous que le progrès serait impossible si nous faisions toujours les choses comme nous l’avons toujours fait.

La capacité de participer à des miracles – de vrais miracles dans votre vie – se produit lorsque vous ouvrez votre esprit à votre potentiel illimité.

Voilà…. je crois qu’il n’y a rien d’autres à ajouter sinon celle de méditer et de ne pas nourrir cet égrégore d’énergie négative, non constructive voire source de nombreux autres problèmes à venir…

Si vous devez vous battre, faites-le toujours POUR quelque chose et non CONTRE quelque chose, l’énergie n’en sera que meilleure et le monde dans lequel nous vivons en sera enrichi 🙂

Belle continuation

 

Étiquettes :
quanta-la-vie Copyright © 2013. All rights reserved.

Ecrit 28 novembre 2018 par Valerie dans la catégorie "Développement personnel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.