février 16

Comment votre esprit peut influencer vos gènes

Print Friendly, PDF & Email
Partages

 

Aujourd’hui, j’ai décidé de partager avec vous un article traduit de l’américain (par moi même)  parlant d’épigénétique.
Pour mémoire, l’épigénétique est une nouvelle science, mise en évidence essentiellement par le Dr Bruce Lipton, et qui a révélé que finalement, les gènes n’étaient ni les architectes ni la carte définitive de notre organisme, et intervenaient ,ou pas, en fonction des informations qui circulaient dans ce qu’on appelle le « milieu cellulaire ».
(pour plus de détail, je vous propose de relire cet article qui vous explique en détail ce qu’est l’épigénétique : Mais qu’est-ce que l’épigénétique ?).

Personnellement, je trouve que c’est vraiment merveilleux de savoir que nous pouvons modifier notre propre physiologie, cela ouvre tellement de portes dont celle de l’espoir

Les biologistes américains affirment que les gènes peuvent être affectées par des signaux situés dans l’environnement externe de la cellule, comme les pensées, les sentiments et les émotions.

Comment votre esprit peut influencer vos gènesLe biologiste cellulaire Dr Bruce H. Lipton (anciennement professeur de cours de médecine à l’école secondaire et chercheur scientifique maintenant) a été l’un des premiers scientifiques a avoir détecté cet effet.
Après avoir effectué une série d’expériences, il a révélé que la membrane cellulaire est un organe analogue à une puce informatique.
Bien que ces points de vue sont en conflit avec la doctrine scientifique, qui stipule que seuls les gènes contrôlent le comportement, des publications similaires provenant d’autres chercheurs ont renforcé ce point de vue .

La physique quantique de la biologie cellulaire

Comment votre esprit peut influencer vos gènesLe Dr Lipton est également l’un des premiers chercheurs qui ait appliqué les principes de la physique quantique en biologie cellulaire .
Alors que la biologie cellulaire traditionnelle se concentre sur les cellules physiques comme agents de lutte biologique, la recherche de Lipton concerne les mécanismes par lesquels l’énergie, sous forme de croyances peut affecter les fonctions biologiques, et même le code génétique.
En appliquant la physique moderne à la biologie, il a examiné son impact sur notre vie.

Il s’avère que les gens peuvent non seulement contrôler l’activité de leurs gènes, mais aussi changer leur code génétique à travers leurs croyances.

Comment votre esprit peut influencer vos gènesJusqu’à récemment, on pensait que les gènes étaient activés automatiquement et devenaient actifs ou inactifs par eux-mêmes. Ce genre de comportement des gènes pourrait justifier un modèle théorique, où les gènes constitueraient le facteur qui contrôle les fonctions biologiques.

Bien que la puissance des gènes continue d’être souligné dans les études biologiques et les manuels scolaires, une approche radicalement innovante est venue perturber les eaux calmes de la biologie cellulaire.

Il peut maintenant être accepté que l’environnement et surtout notre vision du monde, affecte directement notre activité génétique .

Pendant les 6 premières années de vie, l’enfant acquiert le répertoire comportemental dont il a besoin pour être un membre fonctionnel de la société. En outre, son subconscient forme nombre de croyances au sujet de sa propre personnalité.
Quand un parent dit à l’enfant qu’il est idiot ou lui donne un autre trait négatif, cette information est perçue comme un fait par le subconscient de l’enfant.
Ces croyances acquises forment la  «voie centrale» qui contrôle la fonction de la « communauté » cellulaire du corps.
Même si une personne peut avoir consciemment une grande confiance en elle,  ces puissantes croyances inconscientes peuvent mener à un comportement auto-destructeur.

Comment une corrélation existe-t-elle entre le conscient et le subconscient

L’aspect le plus dangereux de nos fonctions «automatiques», est qu’elles sont contrôlées par le subconscient, sans aucune surveillance ou encore observation de la conscience

Comment votre esprit peut influencer vos gènesNous pensons qu’avec la volonté, nous pouvons changer la programmation négative de notre subconscient.

Malheureusement, malgré que cela puisse sembler simple, en réalité, c’est très difficile : cela signifie que l’on devrait pouvoir avoir le pouvoir d’être un observateur et un contrôleur en même temps
Une fois que votre conscience prendra une petite pause, votre subconscient obtiendra automatiquement le rôle qui lui est familier et très bien établi, de contrôleur

L’esprit subconscient est comme un magnétophone 

Dans notre subconscient il n’y a pas d’observateur pour vérifier ce qui a été enregistré. 

Par conséquent, il n’y a pas de distinction entre le bon ou le mauvais comportement. 
Il enregistre tout, simplement et indépendamment de toute notion de qualité

Comment votre esprit peut influencer vos gènesDans cette perspective, le subconscient est comme un magnétophone, qui utilise des programmes spécifiques de comportement activés par des stimuli spécifiques.
Contrairement à l’esprit conscient, le subconscient est beaucoup plus fort en ce qui concerne le « montage » de l’information. 

De nombreux neuro-scientifiques pensent que l’esprit conscient représente seulement 5% de notre activité mentale totale. 

Le reste sont des pensées qui occupent constamment nos esprits et les attitudes que nous adoptons sans même être capable de les percevoir ou de les contrôler

Par conséquent, il est évident que la conscience a besoin d’une volonté incroyablement forte afin de ne pas vouloir contrôler, mais simplement observer et identifier le comportement qui provient de l’inconscient. 

La pensée positive peut vous aider, mais vous devez établir une forme de coopération avec votre  subconscient. 

Comment votre esprit peut influencer vos gènesSachant maintenant que ce que nous sommes et ce que nous pouvons devenir est un état qui peut être pris sous notre contrôle, mais avec beaucoup d’effort, il est nécessaire de regarder en nous-mêmes, de faire confiance à notre observateur interne et de le faire fonctionner pour nous. 

Si nous connaissons les mécanismes qui modifient  notre comportement, nous pouvons les améliorer et ainsi améliorer notre condition biologique

Source: learning mind.com – Anna LeMind

 

Je rajouterai à cet article que l’EFT est un merveilleux outil pour vous aider à agir sur tous les enregistrements indésirables que contient votre inconscient, et qui peuvent être la source de dépression grave, de douleurs chroniques autant physiques qu’émotionnelles, de TOC, phobies etc.

Je vais d’ailleurs refaire en fin de mois, un web-atelier à cet effet.

Si vous souhaitez en être prévenu de la date et conditions, merci de vous inscrire à la newsletter ici.

Quelle belle nouvelle de savoir que maintenant, rien n’est vraiment définitif… vous ne trouvez pas ?

Prenez soin de vous !

 


Pour aller plus loin :


 Coeur-dialement

www.quanta-la-vie.com
Valérie Madej


 

Partages
Rendez-vous sur Hellocoton !

Étiquettes :
quanta-la-vie Copyright © 2013. All rights reserved.

Ecrit 16 février 2015 par Valerie Madej dans la catégorie "Épigénétique

8 COMMENTS :

  1. By Martial on

    J’ai découvert Bruce Lipton il y a quelques mois….et le concept qu’il développe est vraiment révolutionnaire…les potentialités sont énormes…
    Merci pour cet article..

    Répondre
    1. By Valerie (Auteur) on

      Bonsoir Martial

      Nous partageons le même enthousiasme ! Vous avez aussi Candice Pearl, une biochimiste américaine connue pour ses recherches et découvertes sur les molécules d’émotion !
      Ce sont de grands pas … reste à ce que les consciences suivent 🙂

      Répondre
  2. By Stef on

    Bonjour Valérie et merci pour cet article passionnant.
    Cependant, si le subconscient est plus fort que le conscient, comment reprogrammer notre subconscient ? Et surtout comment transformer nos croyances limitantes ?
    A très bientôt
    Stéphanie

    Répondre
    1. By Valerie (Auteur) on

      Bonjour Stéphanie et merci pour l’intérêt que vous portez à mes articles !

      Pour reprogrammer le subconscient, il est nécessaire de passer par les émotions. En effet, les émotions nous indique ce qui est confortable pour nous comme ce qui l’est moins.
      Grâce à des outils comme l’EFT, nous pouvons travailler directement au coeur du processus, et neutraliser la charge émotionnelle de l’enregistrement perturbant de votre subconscient, sans vous le faire revivre.
      Il en est de même sur les croyances : nous travaillons sur ce qui « est maintenant », ce que vous percevez comme vrai et nous nettoyons le système énergétique de cette façon.

      Pour en savoir plus sur cette technique, je vous invite à aller sur mon autre blog http://douleur-emotion.com/le-f-t/

      A tout bientôt

      Valérie

      Répondre
  3. By El aoud on

    Merci pour tout
    C’est un bon choix ,le sujet est très
    intéressant et l’espoir est énorme

    Répondre
  4. By eric oquinarena on

    C’est non seulement extrêmement intéressant, mais utilisé en clinique depuis déjà pas mal de temps! Je travaille avec le Professeur Elena Baranova, une spécialiste mondialement reconnue dans ce domaine, et je confirme que l’on influe sur le fonctionnement des gènes à travers son mode de vie, son environnement, ses émotions, ce que l’on constate à travers les consultations croisées génomique-biorésonnance

    Répondre
    1. By Valerie (Auteur) on

      Bonsoir Eric,
      Merci pour ce partage d’expériences. Je ne suis pas certaine qu’il y ait tant de cliniques en France qui utilisent ce type de procédé épigénétique…. mais ce qui est certain, c’est que cela ira en augmentant 🙂

      Douce soirée à vous

      Valérie

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.