septembre 6

Émotions, sentiments et pensées influent-elles sur nos organismes ?

Print Friendly, PDF & Email
Partages

Émotions, sentiments et pensées :
Pourquoi influent-elles sur nos organismes

Avec les expériences de Masaru Emoto faites sur l’eau, vous avez pu voir l’influence des mots et des sons sur la structure de l’eau, et par extension, celle qui est présente dans notre corps.

 Maintenant, je vais vous expliquer comment vos pensées et émotions, vont influer directement, elles aussi, sur votre santé.

Définitions des émotions, sentiments et pensées :

Selon Antonio R.Damasio (Professeur et directeur du département de neurologie de l’universite de l’Iowa,

« une émotion est, face à un stimulus, une collection de réponses chimiques et neurales automatiques formant une structure distinctive »  

et le « sentiment est la transcription de cette émotion sur le théâtre de l’esprit à l’aide d’un processus conduisant à la production d’images mentales »

Au sens large, la pensée est une activité psychique, consciente dans son ensemble, qui recouvre les processus par lesquels sont élaborés, en réponse aux perceptions venues des sens, des images, des sensations, des concepts que l’être humain associe pour apprendre, créer et agir.

Platon définit la pensée comme « discours intérieur que l’âme tient en silence avec elle-même » .

Impact des émotions sur le cerveauUne émotion est donc une réaction à un stimulus affectif, environnemental ou psychologique.

Elle est capable de modifier notre fréquence cardiaque ainsi que notre respiration, et cela même avant que nous soyons conscient du sentiment, selon Antonio R. Damasio.

Et même si la distinction semble difficile à faire, l’émotion apparaît avant le sentiment.

Les pensées vont générer des émotions, positives ou négatives qui vont générer des sentiments.

Influences des émotions, pensées et sentiments sur notre cerveau

A l’intérieur de notre cerveau, le temps n’existent pas. Ses cellules, les neurones, transforment les informations reçues en courant électrique, déclenchant ainsi une série de réactions physiques et biochimiques pour la fabrication, libération,activation ou destruction de molécules  telles que les protéines, hormones, neuro-transmetteurs etc

Il est à noter que le cerveau ne fait aucune différence entre:

  • le réel et le virtuel ou
  • l’affirmation et la négation.

NEURO CONNEXION

D’autre part, nous devons bien comprendre que chaque neurone a en moyenne 10 000 connexions qui le relient à d’autres neurones, ce qui porte à 1 million de milliards de connexions dans le cerveau, faisant ainsi du cerveau la structure la plus complexe de la Terre.

La connexion de chacun des neurones se fait par l’émission de petites impulsions électriques qui déclenchent une substance chimique appelée « neuro-transmetteur » qui va rejoindre un autre neurone, déclenchant ainsi une série de répercussions sur une multitude d’autres neurones tous interconnectés.

Synapse neuronal

 Un seul neurone peut donc influencer une moyenne de 10 000 neurones lors de l’envoi d’un seul message.

Pour ceux qui veulent aller plus loin, je vous propose une petite vidéo qui vous montre bien l’ampleur du réseau d’interconnexion dans notre cerveau.

http://youtu.be/VzOGy4ExgYM

Vous commencez à vous rendre compte de l’impact d’une seule pensée sur l’organisme  ? c’est impressionnant, n’est-ce pas ?

Hé oui ! il y a de quoi car en résumé, le processus est le suivant :

1 Pensée——->1 émotion ——-> 1 sentiment ——->excitation neurones ——-> réaction chimique ——->Réaction physique.

Woaw ! Quelle série en cascade !

Si en plus, nous notons qu’il a été prouvé que le cerveau réagit en fonction de notre vécu, le vertige nous prend !

En effet, le vécu personnel ou interpersonnel, c’est à dire en interaction avec autrui, altère à la fois l’activité et la structure des connexions entre les neurones formant ainsi les divers circuits responsables des divers processus du cerveau telle que la mémoire, les émotions, la conscience de soi etc…

Le cerveau réagit en fonction de notre vécu, il est en constante adaptation par rapport à ce vécu.

Le corps et l’esprit sont intimement liés.

Ceci est un 1er aspect de la question.

Nous devons donc être très attentif au contenu de notre psychisme, car les molécules crées par ces pensées peuvent être de violents poisons qui altèrent la vitalité de nos cellules et donc de celle de notre corps.

Une pensée de haine ou un désir de vengeance affectera moins le destinataire que nous-même.

Cette interaction entre psychique et physique se fait dans les 2 sens.

Un choc émotionnel créera une perturbation sous forme d’un dysfonctionnement organique. qui pourra entraîner une maladie ou une douleur.

2 exemples concrets pour illustrer l’influence de la pensée sur le cerveau :

Lorsqu’on enregistre, via une IRM,  l’activité du cerveau d’un individu éveillé auquel il est demandé de lever le doigt, il est possible de visualiser la zone du cerveau qui a été activée pour réaliser cette action.

Quand il lui est demandé de juste penser à l’action de lever le doigt, il est enregistré une activité dans la même zone que précédemment.

Ce qui veut dire qu’au niveau du cerveau, la pensée vaut l’action.

Un autre exemple particulièrement troublant a été rapporté par le docteur D.Chopra.

L’un de ses patients présentait plusieurs personnalités. Parmi ces personnalités, 2 d’entre elles manifestaient des maladies sous forme d’allergie pour l’une et de diabète pour l’autre.

Lorsque la personnalité qui présentait des problèmes d’allergie se présentait, son pancréas ne souffrait d’aucune pathologie donc présentait aucune trace de diabète.

De même, lorsque la personnalité atteinte de diabète se présentait, elle n’avait aucune trace d’allergie dans son organisme.

Et pourtant, c’était bien les mêmes organes d’une même personne, qui manifestaient, en fonction de la personnalité qui s’exprimait, une maladie.

Voici donc une preuve irréfutable que la maladie n’a pas son origine dans le corps physique, mais dans les croyances, dans les pensées, dans les sentiments qui s’y rattachent.

Notre conscience et notre cerveau s’enrichissent d’instant en instant des informations que nous acceptons et de ce à quoi nous souscrivons

 Chacun de nous organise sa vie en fonction de ses émotions.

Tout au long des semaines à venir, et en plus de mes publications dites de « fond »,  je vais vous proposer de petits outils et exercices tout simples pour vous aider à ne pas rester bloquer dans un état émotionnel défavorable pour vous et votre organisme.

Coeur-dialement

Valérie Madej


 

Partages
Rendez-vous sur Hellocoton !

Étiquettes : , ,
quanta-la-vie Copyright © 2013. All rights reserved.

Ecrit 6 septembre 2013 par Valerie Madej dans la catégorie "Épigénétique

6 COMMENTS :

    1. By Valerie (Auteur) on

      Avec plaisir Michèle. Souvent nous cherchons à compliquer des choses simples. Doux week end à vous

      Répondre
  1. By Rachel on

    Merci Valérie pour toutes ces explications si vraies et si scientifiques. Il est bon de savoir que le cerveau ne fait pas la différence entre l’affirmatif et le négatif. Et puis il y a aussi nos croyances qui ont un puissant pouvoir, à nous de voir si elles sont limitantes ou aidantes : tout un travail 🙂

    Répondre
    1. By Valerie (Auteur) on

      Avec plaisir Rachel ! Effectivement, nos croyances filtrent notre réalité…. à nous de les déceler et de voir leur rôle dans notre vie.

      Répondre
  2. By vibert brenda on

    Bonjour, je trouve cet article super intéressant. J’aurais aimé que l’on puisse l’imprimer. Je travaille dans un groupe d’entraide en santé mentale et j’aurais aimé pouvoir l’utilisé pour leur faire découvrir de nouveaux outils pour améliorer leur bien-être. Merci pour cet article fort apprécié.

    Répondre
    1. By Valerie on

      bonjour
      merci …. vous pouvez l’imprimer en cliquant sur le bouton PRINT ou PDF qui se situe en haut à droite à côté du titre de l’article.
      Bonne journée

      Répondre

Répondre à Valerie Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.