juin 10

La réalité est au-delà de notre perception

Print Friendly, PDF & Email
Partages

Dans cet article, je vous propose la traduction d’une conversation entre René Descartes et un anonyme.
Comme pour les autres, je l’ai moi-même traduit et vous prie de m’excuser pour les lourdeurs grammaticales éventuelles.

Le thème de cette conversation est la notion d’Univers unifié. Je l’ai choisi parce que j’apprécie particulièrement le rapprochement qu’il fait entre nos modes de fonctionnement et la structure de l’Univers, mettant bien en relief cette notion d’inter-connexion entre tout et tous, quelque soit l’espèce ou le genre.

Je vous laisse vous faire votre propre opinion !
Bonne lecture !

Une conversation éclairée …

 
Tout dans l’ univers est
vibration.

Même la lumière est vibration (différentes fréquences de vibration nous donnent des couleurs différentes, tout comme les différentes fréquences de vibration nous donnent les différentes notes d’un octave en musique).
Les 5 soi-disant sens physiques, que sont le toucher, l’odorat, l’ouïe, le goût, et la vue, sont tous des «capteurs» biologiques qui, pour la plupart, détectent les vibrations de différentes manières. 

Alors que l’odeur n’est pas ressentie directement par une vibration, des objets physiques sont détectés directement dans l’air, grâce à leurs différents paramètres vibratoires
Chaque sens perçoit les vibrations dans des bandes de fréquences spécifiques et limitées.

Par exemple, dans le sens de l’ouïe: la plupart des gens perçoivent les fréquences vibratoires de  de 20 à 20.000 cycles par seconde gamme – nous appelons cela  le «son».
Les yeux captent des vibrations beaucoup plus rapides que nous appelons la lumière

Mais ces 5 capteurs biologiques que nous utilisons, ne captent qu’une partie, une très, très petite partie du spectre infini des fréquences de vibration
Il y a d’autres bandes de fréquences que les 5 sens ne peuvent percevoir, ce qui crée un GROS trou dans les informations que nous percevons sur ce qui est vraiment là
Et pour la plupart des gens, ces données très limitées fournies par ces 5 capteurs sont les seules choses qui leur permettent d’être en contact avec le monde qui les entoure. 
Nous sommes, pour la plupart, presque aveugle dans cet univers

Les humains ont construit des machines qui collectent une partie des vibrations que nous ne pouvons pas obtenir avec nos 5 sens. Ces machines traduisent ce qu’elles captent dans la gamme de ce que nous pouvons obtenir avec un de nos 5 sens.
Par exemple, nos yeux ne captent pas les radiographies – ils ne voient que la plage de lumière visible de vibration lente. Nous avons donc fait des appareils de radiographie qui prennent des photos pour nous montrer le résultat de l’utilisation des rayons X, sur un film que l’on peut voir à la lumière visible.

Pouvez-vous imaginer être en mesure de voir les choses telles que les rayons X et les rayons gamma tout le temps ?
Les ondes radio sont également dans une bande de fréquence vibratoire qui n’est pas à la portée de n’importe lequel de nos sens. Les circuits présents dans un poste de radio ou de télévision changent ces vibrations en des fréquences vibratoires que nos sens de la vue et de l’ouïe peuvent percevoir.
Il y a beaucoup d’autres choses que nous ne percevons pas normalement.
Mais toutes ces choses, et beaucoup, beaucoup d’autres, sont disponibles pour que nous les percevions quand nous transcendons les limites de notre « moi-séparé ».

Même le plus «solide» des objets physiques n’est qu’un ensemble d’atomes (et les pièces / énergie qui les composent) vibrant à des fréquences différentes, dans des agencements différents. Ces taux vibratoires et ces agencements d’atomes sont perçus par nous, par un ou plusieurs de les 5 sens très limités du corps terrestre de l’homme.
Ensuite, nous traitons ces informations sensorielles, et avec notre conscience limitée,  nous «percevons» ces groupes d’atomes qui composent  les «choses» du monde dans lequel nous vivons, les choses qui sont tout autour de nous – téléviseurs, automobiles, tapis, peau, air , – comme vous les appelez. 

Ce que nous pensons que toutes ces choses sont, est le résultat d’hypothèses déformées que notre cerveau fait – les hypothèses sont basées sur des données très limitées que nous recevons de nos sens, au sujet d’un certain agencement d’atomes et de leur fréquence vibratoire.
Et les atomes sont juste les éléments constitutifs de la même chose unique – la «substance» de l’Univers

Ainsi, tout ce que nous pensons voir, n’est juste vraiment qu’une illusionpas sa vraie forme – juste une «forme conceptuelle» créée par notre cerveau.
Nous avons réuni une «image»  ou une «idée» de ce que nous pensons percevoir, en vertu de notre programmation , de nos attentes, de nos expériences, etc, ainsi que de la manipulation des morceaux d’information que nous recevons de nos sens très limités.
Quand vous voyez le mouvement ou la vibration d’un objet, dont vous veniez juste de parler, quel qu’il soit, c’est parce que votre conscience est en pleine expansion au-delà de ses limites, et que vous entrevoyez un peu plus que la réalité.

« Question : Donc, notre conscience et nos sens limités créent réellement un handicap perceptif. « 

 « C’est encore pire que cela.
On commence d’abord avec le grand handicap de ne percevoir qu’une très petite partie du monde qui nous entoure.
Ensuite, pour aggraver les choses, nous traitons cette information par le biais des «filtres» de nos émotions et de nos croyances.
Tout cela nous laisse avec une très imprécise illusion de la réalité 

Et juste un petit changement dans la fréquence vibratoire des atomes (une accélération ou un ralentissement de la vitesse à laquelle ils vibrent) dans une molécule (un groupe d’atomes), peut complètement changer notre perception de ce qu’il est.
Par exemple, nous savons que lorsque les molécules H2O  vibrent lentement elles sont sous forme de glace, un solide, quand la fréquence de vibration augmente, nous les connaissons sous la forme de l’eau, un liquide, quand la vitesse est plus rapide encore, nous les connaissons sous la forme de vapeur, et plus rapide encore, sous la forme d’hydrogène et d’oxygène gazeux.
D’où cela provient il ?  » 

« Avec l’augmentation de la fréquence de vibration, une qualité plus éthérique se développe. Une chose peut même sembler disparaître (comme la vapeur), mais rien n’est jamais perdu dans l’Univers, c’est juste la forme qui change.
Parfois, la forme apparente est modifiée par des groupes d’atomes (molécules), ou ce que j’aime appeler « une culture d’atomes« .
Mais quelle que soit la façon dont ils sont disposés, ou comment ils apparaissent, la vraie réalité de tout cela est que c’est toujours la même chose : « Une énergie vibrant à des fréquences différentes.  » 

« En regardant l’espace, vous trouverez d’innombrables étoiles, des « Soleils » comme l’étoile de ce système solaire,  avec des planètes seules en orbite.
Constamment en mouvement, vibrant, elles suivent les mêmes lois universelles pour tous, de même pour l’atome, qui est comme une sorte de système solaire micro-cosmique.

En effet, PARTOUT où nous regardons  la vie, que ça soit dans l’espace extérieur ou dans l’espace intérieur, tout est soit atomes soit systèmes solaires .
Ils sont comme des octaves d’une même chose : micro / macro-cosmes.
Il n’y a rien d’autre.
Qu’est-ce qu’un bâtiment?
Un arbre?
Ils sont, et tout ce qui semble être différent, un assemblage d’atomes / systèmes solaires

Je ne peux pas assez souligner l’importance de cela.
C’est l’un des faits les plus importants, et de saisir son sens est l’une des grandes clefs de compréhension de l’Univers , et nos vies. »

Question : « Quelles sont les autres grandes clés ? »

« La prochaine grande clé peut aussi être vu avec les atomes et les systèmes solaires
C’est leur modèle orbital, leur relation orbitale. 
C’est le 1er pattern (schéma) qui ait existé dans l’Univers
Il se répand partout, et tout le reste est construit sur ce modèle
C’est la dessus que sont basées nos relations homme/femme.
C’est ce qui fait des âmes sœur, des âmes sœurs.  » 

Question : « Mais les orbites ne sont elles pas des choses distinctes dans les différents systèmes solaires ou atomes ? 
Comment se pourrait-il être que tout dans l’univers soit construit sur ce modèle ? 
Et comment peut-on être certain que les relations humaines soient basées sur ce modèle ? « 

« Regardez le ciel la nuit. Chaque « étoile » brillante que vous voyez est soit un «Soleil» – un objet qui rayonne une lumière, qui est entouré et met en orbite des planètes-, ou une planète, ce qui donne de la lumière réfléchie par la lumière d’une étoile Étudiez ce que les scientifiques ont découvert sur les objets «solides/compacts» qui nous entourent – l’eau, les arbres, les bâtiments, les pierres, la terre, les plantes, le corps humain – ils sont tous faits d’atomes.
Et que sont les atomes ? 

De microscopiques «étoiles»  mises en orbite par des planètes, mais très petites et très, très rapidement – ils sont une octave des étoiles et de notre propre système solaire.
Lisez les textes anciens .
Nous avons eu cette connaissance bien avant que les masses ignorantes aient «découvertes»  que la Terre n’était pas plate.
Avant qu’elles n’aient  «découvertes»  que la Terre n’était pas le centre de l’Univers.
Avant qu’elles n’aient découvertes que la Terre tournait autour du Soleil, plutôt que ce qu’elles pensaient auparavant – que le soleil tournait autour de la Terre.
Avant qu’elles aient «découvertes»  les atomes.
Bientôt, elles vont «découvrir» plus, et bien plus encore. 

Réfléchissez : et si tout était en orbite autour de quelque chose d’autre ?  
Et si quand vous êtes plus petit qu’un atome, et plus grand que les systèmes solaires, vous trouvez toujours les mêmes, ou similaires, modèles orbitaux circulaires
C’est ainsi – d’une façon ou d’une autre, bien que ce ne soit pas encore découvert.
Que faire si ce schéma continue infiniment comme une spirale jamais finissante ?
Il le faut. 

C’est le schéma de la création, de l’Esprit Universel. 

Si vous le contemplez pendant un certain temps, le «modèle»  d’un atome ou d’un système solaire est, en un sens, la seule réalité.
Il s’agit de la première forme de vie dans l’Univers. Ce modèle est à la base des blocs de construction de nos illusions.
Et de quoi est-il composé ?
Ce qui est étonnant, c’est que tout le modèle qui est largement répandu,  consiste en parties ‘individuelles’ fonctionnant comme si elle n’était qu’Une.

Cette unicité est obtenue en raison de la nature des polarités des différentes parties :  plus / moins, mâle / femelle.
Les électrons d’un atome sont comme les planètes du système solaire. Ils sont de charge opposée («sexe» opposé) du noyau d’un atome, et ils sont attirés les uns par les autres – tout comme les planètes et  le ‘Soleil‘ d’un système solaire le sont. 

Les parties polarisées circulent ensemble selon un  «trajet»  particulier qui est dicté par la loi universelle
Le schéma est orbital en raison de la nature des relations polarisées dans l’espace. 
Il y a toujours un centre, qui donne une sphère centrale, de laquelle s’écoule de l’énergie, et «attire» – et l’objet central est entouré par des objets qui sont attirés, et se fixent sur lui. 
Dans le cas d’un système solaire, le Soleil est le centre autour duquel toutes les planètes tournent. 
Dans le cas d’un atome, le noyau est le centre et tous les électrons tournent autour
Ils fonctionnent de la même façon. 
L’élan des objets extérieurs  (électrons ou des planètes),  la « vitesse » à laquelle ils voyagent à travers l’espace, devient un mouvement circulaire une fois qu’ils sont attirés et attachés à leur objet central  (le Soleil, une étoile, ou un noyau).
Ce mouvement est cyclique – en d’autres termes, il maintient en orbite autour d’un objet et à une certaine vitesse, en répétant son cycle dans un laps de temps donné, donc une fréquence vibratoire et créé des «cycles par … quelque chose»  (seconde, jour, année, peu importe).
Dans le cas de la Terre autour du Soleil, c’est 1 cycle par année.
Dans le cas des autres planètes il est plus rapide ou plus lent.
Dans le cas des atomes, il est très, très rapide – et différent pour chaque atome 

Prenons un peu de distance, et si tout était en orbite autour de quelque chose, qui est également en orbite autour de quelque chose d’autre ?
Ensuite, chaque système fonctionne comme un seul.
Et un schéma complexe vibratoire existe.
Ils ont chacun un lien avec tous les autres objets, devenant ainsi une partie de leur flux et ne faisant qu’un avec eux.Dans l’ensemble de l’Univers, toutes les choses sont interconnectées entre elles ne formant plus qu’Une seule chose de cette manière.
Et la base de tout cela est le modèle universel que nous voyons si parfaitement illustré dans l’atome ou dans les systèmes stellaires.
Il suit et reflète parfaitement la loi universelle.
Ce modèle est en parfaite harmonie avec l’ordre universel .  » 

Question : « Je commence à comprendre. Mais je ne comprends toujours pas la ‘relation’ il a des relations humaines.  » 

« Et si cette forme, ce modèle représente les relations entre les êtres
Que faire si chaque atome est un être conscient composé d’êtres qui sont des âmes-sœur ? 
Et si chaque système solaire est un être conscient composé d’êtres qui sont des âmes-sœur (chaque planète et «Soleil» est un être, en soi, qui font un être ensemble)? 
Et si chaque être joue deux rôles, comme parent et enfant, en même temps – qui s’abandonne à quelque chose, tout en  dirigeant quelque chose d’autre? 
Et si chaque «étoile» est à la fois dans un flux sortant,  de «polarité positive»,  «dirigeant» la position de ses planètes, mais aussi la  «planète»  de quelque chose d’autre dont elle est en orbite ?
Que faire si des planètes devenaient réceptives, de  «polarité négative», et abandonnaient leur position, à un «soleil», mais en continuant de fonctionner comme un «soleil»  pour quelque chose d’autre qui serait  en orbite autour d’elles,  en seraient-elles affectées ?
Selon les enseignements et mes réalisations personnelles, tout ce qui précède est vrai.  » 

Beaucoup, beaucoup de choses peuvent être apprises et comprises en contemplant le modèle ci-dessus. La contemplation de ce modèle a guidé la compréhension des maîtres, dans toutes les affaires concernant l’Univers et La vie terrestre, et donc peut également renseigner l’observateur contemplatif avec des réponses profondes. 

Comprendre vraiment le sens de ce modèle et l’appliquer à la vie humaine, peut fournir une plus profonde compréhension de la nature des hommes et des femmes, et des relations hommes / femmes. 
Il est le modèle parfait de l’interaction harmonieuse des polarités opposées. 
Ainsi, en le contemplant, ce modèle peut nous montrer la voie pour des relations parfaites, nous aider à parvenir à une interaction en parfaite harmonie avec nos propres âmes sœurs, et avec les autres humains.

De l’autre côté, 

au nom de Leinep Noj, 

je suis René Descartes » 


A propos de l’Auteur :
René Descartes est un agriculteur de légume frustré, dans un désert en Afrique du Sud qui réfléchit et se pose beaucoup de question autour de la Vérité.
Après avoir fait le tour du monde sur un petit yacht pendant 4 ans, René s’est maintenant intéressé à la guérison des malades incurables et vient en aide aux âmes qui sont sur le point de partir.

Email René à Shamballa@wispernet.co.za. 


Source: Waking Times Cliquez ici

J’espère que cette approche vous a autant séduite que moi !
A tout bientôt

Coeur-dialement

Valérie Madej


 

Partages
Rendez-vous sur Hellocoton !

Étiquettes : ,
quanta-la-vie Copyright © 2013. All rights reserved.

Ecrit 10 juin 2014 par Valerie Madej dans la catégorie "Développement personnel", "Physique Quantique

2 COMMENTS :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.