janvier 26

Comment vos pensées modifient votre cerveau

Comment vos pensées modifient votre cerveau
Print Friendly, PDF & Email
Partages

Aujourd’hui, j’ai choisis de vous parler de vos pensées.… Vaste sujet sur lequel plein de choses ont déjà été écrites, dites et répétées et pourtant, je constate auprès de mes clients et de mes lecteurs, que beaucoup de questions restent en suspend au sujet de vos pensées.

Autant je n’aime pas entendre le mot « négatif » quand il concerne les émotions, autant pour les pensées, ce mot prend tout son sens.

C’est pourquoi, je vous propose un article qui explique comment vos pensées ont le pouvoir d’agir sur la structure même de votre cerveau, et si vos pensées ont ce pouvoir, cela signifie que vous l’avez aussi car vous disposez maintenant de différents moyens et techniques pour apprendre à gérer vos pensées, en douceur et sans créer de conflit interne. Ces moyens sont la méditation, l’EFT, l’auto-hypnose, la psychologie positive etc.

Voici donc un article traduit de l’américain par mes soins, de Deane Alban, enseignante américaine depuis 20 ans autour du thème de la santé naturelle, et tout particulièrement concernant la santé naturelle du cerveau humain.


Par Deane Alban

J’ai vu récemment un autocollant qui dit « Ne croyez pas tout ce que vous pensez » et cela m’a fait penser … à la pensée.

Une personne a en moyenne environ 50.000 pensées par jour et, pour la plupart des gens, ces pensées sont majoritairement négatives. 

Comment vos pensées créent-elles votre cerveau ?

Comment vos pensées modifient votre cerveauVos pensées sont bien plus que des moments fugaces créés par votre cerveau. À bien des égards, vos pensées sont votre cerveau.

Chaque pensée crée une connexion neurale.

Pensez à une pensée assez souvent et la connexion neuronale deviendra plus forte, surtout s’il y a un attachement émotionnel à elle.
Inversement, si une mémoire/pensée/souvenir n’est pas « utilisé » ou n’est que rarement stimulé, ses connexions neuronales finiront finalement par disparaître.

Les pensées modifient aussi votre cerveau en stimulant la production de substances chimiques cérébrales qui peuvent changer la structure et la fonction de votre cerveau.

Un bon exemple est ce qui arrive à votre cerveau en situation de stress.
Quand une situation que vous percevez comme stressante survient, elle augmente votre niveau de cortisol, l’hormone du stress.
Une exposition prolongée au cortisol excite vos cellules cérébrales jusqu’à provoquer leur mort, en particulier celles situées dans l’hippocampe, siège de la mémoire.

Le cortisol interrompt également la production de la sérotonine, un neurotransmetteur calmant, un facteur neurotrophique dérivé du cerveau (BDNF) qui est essentielle pour la formation de nouvelles cellules cérébrales.
Le stress mène effectivement à un vieillissement prématuré au niveau cellulaire poussant les cellules à la fois de votre corps et de votre cerveau à littéralement se suicider.

Distorsions cognitives : des pensées qui ne sont pas vraies

Comment vos pensées modifient votre cerveauLes psychologues ont identifié certains schémas de pensée négative comme des distorsions cognitives.
Ce sont simplement des moyens utilisés par notre esprit pour nous convaincre de quelque chose qui n’est pourtant pas réellement vraie.

Voyez si l’un de ces modes de pensée vous semble familier :

  • Fixation obsessionnelle sur un seul détail désagréable.
  • Ne voir que tout en noir ou tout en blanc – pas de juste milieu.
  • Trop généraliser avec des mots comme « toujours » et « jamais« .
  • De sauter trop rapidement dans des conclusions.
  • Le catastrophisme ou voir le pire dans chaque situation. (voir mon article sur le sujet sur mon autre blog en cliquant ici)
  • Prendre les choses personnellement.
  • Blâmer les autres pour vos problèmes ou vos réactions.
  • Vous blâmer pour des choses qui sont hors de votre contrôle.
  • Se laisser entraîner par des « je devrai » et des « je ne devrai pas » qui conduisent tous à des sentiments de culpabilité.
  • Ne reculer devant rien pour avoir toujours raison.

Si vous avez ce genre de pensées, sachez qu’elles travaillent contre vous à bien des égards.
Elles provoquent probablement beaucoup de mécontentement autant pour vous que pour ceux qui vous entourent. Mais le pire de tout est qu’elles vous causent du stress qui empêche votre cerveau d’être aussi sain qu’il devrait être.

Défiez vos pensées

Outre faire des années de psychanalyse, existe-t-il quelque chose que vous puissiez faire facilement pour changer ces modes de pensée négatives ?

Rappelez-vous l’autocollant.

Comment vos pensées modifient votre cerveauLa prochaine fois que vous vous surprenez à tomber dans l’un de ces modèles, rappelez-vous que vous ne devez pas croire tout ce que vous pensez.
Reconnaissez une pensée comme une distorsion cognitive et défiez-la à la place.

Vous pouvez rappeler le titre d’un livre américain d’auto-assistance paru dans les années 1990, « vous ne pouvez pas vous payer le luxe d’une pensée négative« .

La prochaine fois que vous vous trouvez à penser négativement, rappelez-vous que cela est vrai…. « vous ne pouvez pas vous payer le luxe d’une pensée négative« 
Vos pensées sont puissantes.

Elles déclenchent la production cérébrale de produits chimiques qui vont soit améliorer ou détruire la santé de votre cerveau.

Calmez votre esprit avec la méditation (ou l’EFT)

Comment vos pensées modifient votre cerveau

Prendre le contrôle de vos pensées est l’une des meilleures choses que vous puissiez faire pour améliorer votre cerveau, votre bonheur, et votre bien-être global. Une des techniques les plus simples et les plus efficaces pour le faire est  la méditation.

Plus de 1000 études ont été publiées prouvant les bienfaits pour la santé de la méditation.

Les gens qui méditent ont connexions neuronales plus fortes entre les différentes parties du cerveau. Leurs cerveaux montrent moins d’atrophie liée à l’âge et ont plus de synapses neuronales.

Les méditants réguliers expérimentent une amélioration de leur faculté d’attention et de concentration, une plus grande créativité, une réduction du stress, un meilleur sommeil, et même une amélioration de leur fonction immunitaire. La méditation peut vous rendre plus heureux, plus intelligent et plus résilient concernant les hauts et les bas de la vie.

Si vous êtes débutant en méditation ou ne l’avez pas pratiqué avec beaucoup de succès, testez différentes formes de méditation et voyez celle qui fonctionne le mieux pour vous, puis faites-en une habitude régulière. Cela ne prend que 10 minutes par jour et peut changer votre vie !


Je vous recommande aussi de pratiquer l’EFT, Emotionnal Freedom Techniques ou Techniques de LIberté Emotionnelle, qui est une technique basée sur les connaissances ancestrales de la médecine chinoise et qui vous permet de vous libérer instantanément des émotions et pensées négatives qui vous obsèdent et cela, en auto-traitement, sans l’aide de personne.

Pour plus d’informations, cliquez ici (et je suis en train d’écrire un ebook qui vous donnera toutes les pistes pour vous aider dans votre pratique régulière de l’EFT… à paraître sous quelques semaines)

Et vous, quelles techniques utilisez-vous pour vous recentrer sur le positif et surtout pour éliminer le négatif en vous ?

Belle continuation et surtout….. soyez doux avec vous-même !

Coeurdialement

SIGNATURE VALERIE BLOG

 

 


Partages
Rendez-vous sur Hellocoton !

Étiquettes :
quanta-la-vie Copyright © 2013. All rights reserved.

Ecrit 26 janvier 2016 par Valerie dans la catégorie "Psychologie Positive

2 COMMENTS :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge